Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 18:16

Été 1977. L’Amérique croit avoir tout subi : assassinat de JFK, émeutes, fiasco au Vietnam, crise économique. Meurtri dans sa chair et saigné dans ses ambitions, le pays est à genoux. New York aussi, soumise à une canicule sans précédent, au blackout et à son bourreau.
Un tueur mystérieux qui rôde la nuit et décime la jeunesse avec son revolver. Un prédateur unique dans la sphère des tueurs en série, défiant les autorités, les médias et le pays tout enti
er.

J'étais parti pour faire tout un speech sur le livre. Un truc long et probablement chiant, mais au final qui lit vraiment les blogs? Et le mien en particulier, hein??
Donc, non, je vais faire un truc court et dire ce que j'en pense vraiment en peu de temps, de phrases et de mots. (Avouez, vous en avez déjà marre?)

Je dois avouer que je ne connaissais Berkowitz que de nom et de réputation. Hormis deux trois pages par ci par là je ne savais rien de sa vie et de son oeuvre.
L'idée de lire un portrait de ce type ne m'était jamais venue à l'idée. Puis Michael est arrivé...
Ayant aaaaadoré "La voix secrète" (putain lisez ce livre, bordel!) et beaucoup aimé "Sale temps pour le pays", je ne pouvais pas passer à côté de son nouveau bébé.

Les chapitres sont courts, ça va vite, très vite (englouti en deux jours). On alterne avec une facilité déconcertante les phases dites d'investigation pure. Michael nous raconte l'enquête de A à Z dans les moindres détails. Photos, et documents à l'appuie.
Puis, les phases romancées, ou Michael parle (écrit) à la place de Berkowitz! Ça swing, ça bouge, c'est choc devant les propos et les gestes du tueur. Parfois consternant devant la bêtise des flics... Il nous décrit aussi la ville de New York. On ne peut pas ne pas parler d'elle, elle fait quasiment figure de personnage principal. Son rôle n'est pas des moindres dans les agissements du Son of Sam. Mais au final, Michael nous prouve que Berkowitz n'est que le cruel reflet d'une ville en prise avec ses démons. Une ville qui souffre dans un pays qui veut tout, tout de suite. ("Il m'en faut toujours d'avantage, je veux tout voir, j'veux tout savoir et je veux tout avoir") Mais un pays presque à l'agonie!

Bref! Oscillant entre l'essai d'investigation et le thriller halluciné, avec son écriture efficace et toujours aussi visuelle, Michael Mention nous conte la vie de Berkowitz, dit le Fils de Sam avec une redoutable efficacité.
Entre Rock'N'Roll, LSD, Satanisme et meurtre!

Une réussite! Une vraie!

Il n'y a plus de doutes, la patte Michael Mention est là, il n'écrit pas! Non!
Il écriiiiiiiiiiiiiiiiiiit!
Et va falloir le suivre de près!

___________________________________________________________________________________

Michael Mention - Fils de Sam - Éditions Ring - 15/01/14

Michael Mention - Fils de Sam

Partager cet article

Repost 0
Published by Demosthène
commenter cet article

commentaires

Léa Touch Book 01/08/2014 12:00

Je ne connaissais pas ce livre : merci de la découverte ! :D