Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 17:14

Harry est peintre. Il vit un bonheur parfait à Tanger avec sa femme Robin, architecte, jusqu'au jour où un drame vient briser leur existence : leur fils Dillon, trois ans, disparaît dans une tremblement de terre. Son corps ne sera jamais retrouvé. Après des mois de doutes et de recherches infructueuses, le couple décide de quitter le Maroc et de revenir vivre en Irlande.
Cinq ans plus tard, Ro
bin est de nouveau enceinte. Si Harry continue en secret à dessiner inlassablement des milliers de portraits de Dillon, essayant de s'imaginer comment son fils aurait vieilli, le couple semble néanmoins disposé à tirer un trait sur le passé. Mais celui-ci resurgit avec fracas le jour où Harry croit apercevoir Dillon tenant la main d'une femme au beau milieu d'une manifestation. Dillon est-il bel et bien vivant? Si oui, que s'est-il vraiment passé à Tanger?

Oui, je reprends le chemin du clavier et du blog après un long moment d'absence. Et ce n'est pas pour rien. Non, non! Il faut que je vous parle de ce titre! Je pense, j'en suis presque certain qu'il va plaire au plus grande nombre.


Au final, je n'ai pas grand grand chose à dire sur ce livre. J'ai adoré voilà tout ou presque.
La narration est parfaite. On alterne à chaque chapitre entre le point de vue du mari et celui de la femme.
Ils révèlent tour à tour leurs secrets, les petits mensonges insignifiants, les non-dit de leur couple.
Leurs émotions face à la perte de cet enfant, les regrets de leur vie d'avant. De quand ils étaient bohèmes, jeunes, insouciants. L'amour, la peinture, le sexe et la musique. Aujourd'hui, plus rien n'est comme ça ou presque. Le chaos ne règne plus, certes, mes des remords sont toujours là.
La tension est vite palpable et une vive émotion apparaît très vite et reste présente. C'est probablement ça la force de ce roman. A fleur de peau tout du long. Jamais en faire trop. Que ce soit crédible, sensible. Qu'on puisse s'imaginer facilement à leur place.

L'écriture est elle aussi très bonne. Les personnages, attachants.
On se fait vite avoir, on tourne les pages, encore et encore. Impossible de le lâcher. La vérité, il faut la connaître au plus vite.
J'ai cru justement apercevoir cette vérité à 100 pages de la fin. Et là... la peur d'être déçu, que le final tombe à plat, que ce soit "juste" ça.


Et je me suis bien fait avoir. Karen Perry a imaginé pire que moi. Un final vraiment surprenant.
Au final, un Happy Ending? Hummm à vous de voir sur ce coup là...


Les fans de thriller psychologique devraient être ravis et bluffés.
En tout cas, moi, je l'ai été! Et je vous rappelle que c'est un premier roman! C'est peu dire que j'attends le prochain.

___________________________________________________________________________________
Les mensonges - Karen Perry - Cherche-Midi Éditions - 03/04/14 - 365 pages

Les mensonges - Karen Perry

Partager cet article

Repost 0
Published by Demosthène
commenter cet article

commentaires

Ravary 04/05/2014 00:03

Bonsoir, je viens de finir le roman, le final m'a envoûté, robin commence t elle son deuil ou bien une suite improbable est possible ? Qu'en pensez vous ?

Démosthène 04/05/2014 01:01

Bonsoir.
Heureux de voir que le livre plaise autant qu'à moi.
Pour ce qui est de la fin et d'une éventuelle suite, j'espère que non! Que tout s'arrête ici.
L'auteur laisse quelques petites portes ouvertes pour que chacun puisse se faire son idée de la chose.
Pour moi, c'est le début d'une nouvelle histoire pour Robin. Une histoire pas très joyeuses, certes. :)

Ophelie_6942 18/04/2014 02:43

Coucou,
J'ai découvert ton blog via booknode, et vu la date de tes derniers commentaires, je pense que tu ne passes plus! Nous n'avons aucune lecture commune mais j'aime m'aventurer :) j'ai parcourus ta bibliothèque et ton monde m'attire n'ayant jamais pensé a lire de policiers ou de thrillers...Je tenterais après lecture de quelques-unes de tes critiques et je pense même commencer par celui ci...

Démosthène 04/05/2014 01:03

Bonsoir.
Oui, je réponds lonnnngtemps longtemps après ton message.
Je ne traîne plus trop par ici, ni sur booknode d'ailleurs. La lecture me prend beaucoup de temps.
Ça me fait plaisir de voir que le monde du polar attire de nouveaux lecteurs. C'est cool.
Celui-ci est une bonne entrée en la matière. C'est soft, bien construit et très prenant.
J'espère que cette lecture te comblera et que tu continueras la découverte de ce monde.
Démothène :)