Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 17:14
"N'éteins pas la lumière" Bernard MINIER (Sandrine)

~~Résumé : « Tu l’as laissée mourir... » Christine Steinmeyer croyait que la missive trouvée le soir de Noël dans sa boîte aux lettres ne lui était pas destinée. Mais l’homme qui l’interpelle en direct à la radio, dans son émission, semble persuadé du contraire... Bientôt, les incidents se multiplient, comme si quelqu’un avait pris le contrôle de son existence. Tout ce qui faisait tenir Christine debout s’effondre. Avant que l’horreur fasse irruption. Martin Servaz, de son côté, a reçu par la poste la clé d’une chambre d’hôtel. Une chambre où une artiste plasticienne s’est donné la mort un an plus tôt. Quelqu’un veut le voir reprendre du service... ce qu’il va faire, à l’insu de sa hiérarchie et de ses collègues. Et si nos proches n’étaient pas ce que nous croyons ? Et si dans l’obscurité certains secrets refusaient de mourir ? Non, n éteignez pas la lumière, ou alors préparez-vous au pire... Après les grands succès de Glacé et du Cercle, Bernard Minier revient avec un thriller sur la manipulation et l’emprise, en explorant nos cauchemars les plus intimes, nos phobies et nos obsessions...

Tout d’abord il y a Christine, animatrice dans une station de radio, fille de parents célèbres, et sur le point de se marier avec Gérald, un soir de noël, elle reçoit une lettre dans sa boîte aux lettres dans laquelle une femme fait ses derniers adieux avant de se suicider, ce courrier pense Christine est forcément une erreur puisqu’il ne lui est pas destiné, et pourtant sa vie va tourner au cauchemar… Christine est persécutée sur son lieu de travail, dans sa vie privée, un inconnu s’immisce dans sa vie, la harcèle, se fait passer pour elle en faisant courir des rumeurs de plus en plus terribles, et petit à petit tout le monde lui tourne le dos, la croit folle, son monde bascule et tout ce en quoi elle croyait…

Et puis Il y a le commandant Martin Servaz, homme détruit (cf. : LE CERCLE) en centre de rééducation pour flics dépressifs et abîmés. Un matin il reçoit un étrange colis avec une clé et l’adresse d’une chambre d’hôtel où un an plutôt une jeune femme s’est suicidée. Rien de moins pour titiller le flic qui sommeille toujours en lui, sa curiosité attisée par cette missive ! Qui lui a envoyé cette clé et surtout Pourquoi ???

Et si tout cela n’était qu’une seule et même histoire ?

Je n’irais pas plus loin au risque de révéler toute l’intrigue.

Bernard Minier n’apporte rien de nouveau au genre, c’est un thriller classique avec tous les ingrédients qui vont bien ! Mais quel redoutable narrateur ! Il vous embarque là où il le souhaite et vous ne pouvez faire autrement que de le suivre, le rythme est effréné et percutant, rien n’est laissé au hasard et franchement quel pied ! C’est terriblement efficace et rondement mené jusqu’à la fin Mais attention ! Vous n’êtes pas au bout de vos surprises et elles sont multiples !! Je trouve que Bernard Minier est de plus en plus à l’aise dans son écriture et son style qui lui va comme un gant d’ailleurs, je compte bien le suivre de très près lui et son commandant !

Bonne lecture

Sandrine

N'éteins pas la lumière - Bernard MINIER - XO EDITIONS 2014 - 610 pages

Partager cet article

Repost 0
Published by Demosthène
commenter cet article

commentaires

Léa Touch Book 01/08/2014 12:01

Mon préféré reste le Cercle :) C'est vraiment un auteur à suivre ^^