Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2016 3 27 /04 /avril /2016 17:10
Coup de projo sur... Patrick Senécal - Caroline

J'ai eu trois grosses claques littéraires dans ma vie :

"American psycho" de Bret Easton Ellis qui m'a permis de rencontrer pour la première fois le Mal à l'état pur et prendre conscience que je préférais la littérature noire à la blanche,

"Meurtres pour rédemption" de Karine Giébel, qui m'a laissée meurtrie et en larmes tellement ce livre m'a violentée, bouleversée et émue

et "Le vide" de Patrick Senécal, donc.

"Le vide". 729 pages. Un monument.

Un livre dont je me souviendrai toute ma vie.

Un livre qui continue de me hanter 5 mois après l'avoir refermé.

Un livre que je relirai une deuxième fois dans l'ordre chronologique des chapitres, car l'auteur a souhaité le publier avec des chapitres numérotés mais dans le désordre.

Après avoir eu cette si belle et si forte rencontre avec le monde sombre de Patrick Senécal, j'ai décidé de lire tout ce qu'il avait publié (enfin, tout ce qui était disponible en France) et je suis tombée en amour pour tout son univers où chacun de ses livres m'a parlé, interpellée, bouleversée, révoltée... bref, un torrent d'émotions m'a submergée à chaque fois et à chaque lecture.

L'éditrice française de Patrick Senécal que je bénis (presque !) tous les jours a eu la gentillesse de m'envoyer ces quelques mots sur sa rencontre avec l'auteur et son envie de le faire découvrir au public français :

"J'ai repéré Patrick quand je dirigeais encore Pocket. J'avais le projet de relancer un avatar de la collection "Pocket terreur".

Je cherchais des auteurs.

Des représentants de notre distributeur Interforum au Canada étaient de passage sur Paris.

Je leur fais part de mon projet.

Tout de suite un nom jailli : Patrick Senécal.

Je contacte alors les éditions Alire et Louise Alain au Québec.

Etant donné la force des romans de Patrick, après lecture et réflexion je me dis qu'il faudrait vraiment le lancer en France en grand format et non directement en poche.

En septembre 2014 je prends la direction éditoriale de Fleuve et je recontacte les éditions Alire. "Le Vide" est le premier contrat que j'ai signé pour Fleuve avec la volonté de faire découvrir Patrick au plus grand nombre et donc de commencer par la partie pur thriller de son oeuvre."

Valérie Miguel-Kraak, 
Directrice éditoriale du pôle adulte Fleuve éditions & Kurokawa

Voici donc mon ressenti sur chacun des dix livres de Patrick Senécal dans l'ordre dans lequel je les ai lus...

Si vous aimez les expériences uniques, jetez-vous sur cet auteur québécois à l'imagination incroyable, vous ne serez pas déçus du voyage !

En espérant vous avoir donné envie de le découvrir, je vous souhaite une belle rencontre avec son oeuvre...

Caroline

"Le vide" - éditions Fleuve Noir, 2015

Plus qu'une claque, je me suis pris un uppercut à la lecture de ce livre et je l'ai refermé, vidée, justement.
Même pas en colère, juste effondrée par le constat : oui notre monde est pourri, superficiel et abject.
Et s'il n'y avait pas mon équilibre familial pour m'apporter de la joie quotidienne et de l'espoir, je crois que je sombrerais...
Ses pages sont folles, puissantes, nobles et déprimantes.
Le vide des gens, le vide de leurs vies, le vide de leurs valeurs... le vide.
Ce roman m'a pris aux tripes et m'a totalement envahie. J'ai mis trois semaines à m'en remettre et à laisser les personnages partir...
Je l'ai refermé sonnée, pas rassurée et défaitiste sur ce que nous réserve la suite de notre monde...

L'histoire :

Maxime Lavoie, milliardaire, a créé un jeu de télé-réalité ultra trash. Sont sélectionnés les candidats dont le rêve le plus fou peut être réalisé et passer à la tv à une heure de grande écoute. Mais que deviennent les autres candidats, les trop dépressifs, les trop dangereux, les trop "tout" ?

Un livre diabolique... et vous, céderez-vous à l'appel du vide ?

http://www.fleuve-editions.fr/livres-romans/livres/thriller-policier/le-vide-2/?RECHA=Le+vide

"5150, rue des Ormes" - éditions Alire, 2005

Je pensais n'avoir rien lu de pire sur le sujet de l'enfermement que "Les morsures de l'ombre" de Karine Giébel... mais c'était sans compter sur Patrick Senécal !
Un jeune homme frappe à la porte d'une petite bicoque insignifiante après s'être vautré en vélo. La victime entre d'elle-même dans la maison de ses ravisseurs, pour leur plus grand bonheur !
Ce qui se passe dans cette maison défie l'entendement et le lecteur va bientôt ne plus savoir quoi souhaiter au jeune homme... qu'il puisse s'enfuir de la maison de ses bourreaux ou y rester pour y mourir.

http://www.alire.com/Romans/5150desOrmes.html

"Contre Dieu" - éditions Coups de tête, 2010

107 pages pour parler du deuil d'un homme qui vient de perdre femme et enfants dans un accident de voiture.
Comment trouver la force de se relever après ce drame ? En a-t'il seulement envie ? Comment ne pas sombrer dans la folie et la démence meurtrière ? Comment ne pas en vouloir à la Terre entière ?
Et puis arrive cette jeune femme, sortie de nulle part, qui va lui tendre la main et vouloir l'aider.
Cette histoire, c'est la hantise de mon mari, de nous perdre tous dans un accident.
J'ai donc lu ce livre en projetant ma moitié dans la peau du héros de ces pages et l'expérience fut... traumatisante en fait !

http://coupsdetete.com/index.php?id=39

"Le passager" - éditions Alire, 2003

Le passager, l'auto-stoppeur, le pouceux, comme on dit au Québec, c'est Alex.
Etienne, un professeur au passé assez trouble, a pris l'habitude de le déposer chez lui deux fois par semaine.
Il s'avère qu'ils sont amis d'enfance mais Etienne souffre d'amnésie.
La mémoire va revenir petit à petit, les souvenirs vont resurgir peu à peu, les secrets aussi... mais pour son plus grand malheur.

http://www.alire.com/Romans/Passager.html

"Aliss" - éditions Alire, 2000

Alice au pays des merveilles revisité en mode gore, en mode fou, en mode génial, en mode québécois !

Totalement jubilatoire, ce livre va vous faire passer de l'autre côté du miroir... pour de vrai !

Ce livre, j'ai vécu dedans et je me suis sentie tellement bien entre ses pages (bien que très peu en sécurité !) que j'ai eu beaucoup de mal à sortir de l'histoire, de ce monde parallèle au nôtre et à "revenir".

Les personnages du livre "Aliss" sont tour à tour déments, violents, obsédés, drogués souvent, fous, sanglants, attachants et abjects.

La Reine Rouge (que l'on rencontre pour la première fois dans "5150, rue des Ormes") est un personnage extraordinaire qui est au centre de cette histoire et qui donne une dimension magique et profonde au livre. Elle en vient même à faire de l'ombre à la naïve Aliss et plusieurs des scènes de ce livre m'ont littéralement mises dans un état de transe !

"Aliss", c'est plus qu'un livre, c'est une expérience sensorielle !

http://www.alire.com/Romans/Aliss.html

"Oniria" - éditions Alire, 2004

Quatre évadés de prison. A priori, trois meurtriers et un innocent.
Ils décident d'aller se cacher la nuit de leur évasion dans la maison de la psychiatre de la prison.
Mais ils ne sont pas au bout de l'horreur, ni de leurs peines quand ils arrivent dans sa demeure baptisée Oniria.
Ce qu'ils vont y découvrir va leur donner envie de retourner derrière les barreaux...

"Oniria" m'a beaucoup fait penser au film "13 fantômes", film que j'avais adoré, car j'avais trouvé le côté labyrinthique très intéressant...

La prison ou Oniria : où est le véritable enfer ?

http://www.alire.com/Romans/Oniria.html

"Les sept jours du talion" - éditions Alire, 2002

"Les sept jours du talion", c'est l'histoire d'un père fou de chagrin qui décide de séquestrer l'homme qui a violé et tué son unique petite fille et ce, pendant sept jours afin de lui faire endurer l'enfer.
Comment ne pas se dire que forcément, on ferait la même chose si pareille monstruosité nous arrivait ?
Ce roman est perturbant par bien des côtés, dont celui-là.
Je n'arrive pas à en vouloir au héros, à ce père dévasté par la douleur.
L'intrigue est étouffante, on a le coeur au bord des lèvres bien souvent mais c'est un livre fort, puissant et dévastateur que j'ai refermé émue et soulagée.

http://www.alire.com/Romans/7Jourstalion.html

"Sur le seuil" - éditions Bragelonne, 2006

"Sur le seuil" se passe essentiellement dans un hôpital psychiatrique où un auteur très connu de livres d'horreur va y être interné. Après s'être coupé les doigts, il a tenté de se jeter par la fenêtre... pourquoi ?
C'est ce que Jeanne et Paul, psychiatres, vont tenter de comprendre en menant leur petite enquête, aidés d'un journaliste.
Le Mal rôde entre les murs de l'hôpital... et ils sont loin de se douter de ce qui les attend, le lecteur aussi !

http://www.bragelonne.fr/livres/View/sur-le-seuil

"Hell.com" - éditions Fleuve Noir, sortie nationale 9 juin 2016

Hell.com, c'est un site diabolique, réservé à l'élite, à ceux qui ont les moyens d'allonger des sommes astronomiques pour avoir le droit... de tout.
Viols, tortures, meurtres, tout est permis et encouragé sur Hell.com !

Après "Le vide", les éditions Fleuve Noir publie leur deuxième livre de Patrick Senécal sur la noirceur de l'être humain, sa folie et ses dérives.

"Hell.com" est perturbant par bien des aspects, le principal étant que l'on se doute que pareilles organisations doivent exister à travers le monde. L'argent donnant tous les pouvoirs et toutes les immunités, on ne peut que trembler au fil des pages...

Mais quand le héros du livre Daniel Saul, qui se sent immortel et intouchable, voit son fils unique, glisser petit à petit dans la violence de façon démesurée et sombrer, il va se mettre à revoir toutes ses priorités.

La fin de l'histoire est juste incroyable, on l'aime tout en la détestant, on a envie de crier et de pleurer... c'est très étonnant !

Et vous, pourriez-vous vous connecter à Hell.com ?!

"Faims" - éditions Alire, 2015

Le Human Circus s'installe dans une petite ville québécoise. Mais leurs représentations sont uniquement pour les adultes... pourquoi ?
Pour son coté obscur et décalé, violent et malsain, car le Cirque attise les curiosités et une vague de meurtres va suivre.
Qui sont exactement les personnes de la troupe ? Ils semblent chacun avoir un lourd passé, doublé d'un secret...
Joël, la cinquantaine, flic et marié depuis 20 ans, 2 enfants, se pose à ce moment de sa vie plein de questions, et sur son couple plan-plan en particulier.
A-t'il envie d'aller voir ailleurs ? Va-t'il franchir le pas pour ainsi rompre la monotonie de sa vie ?
Ce Cirque très particulier va perturber le petit équilibre de cette petite ville et certains de ses habitants vont dévoiler leur côté sombre après avoir vu l'une ou plusieurs de leurs représentations.

http://www.alire.com/Romans/Faims.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Caroline
commenter cet article

commentaires

David 01/05/2016 21:22

Ah, bien plaisant de voir un lecteur français rendre hommage au travail de Sénécal.

Il est vraiment très bon en effet ! C'est également une très bonne personne, facilement accessible et bien sociable. J'ai eu la chance de le rencontrer plusieurs fois et d'obtenir bien des dédicaces ! :-) C'est l'un des bons auteurs québécois qui n'a pas volé son succès !

Super beau blog en passant, bonne continuation !

la Pyrénéenne 30/04/2016 11:14

Je suis complètement ferrée par ce billet ! D'autant que j'avais adoré Les morsures de l'ombre... il faut que je découvre cet auteur !!!