Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 18:03

Quatrième de couverture :

Jazz, prohibition et meurtres en série : après Carnaval, comparé à L’aliéniste de Caleb Carr, le retour du nouveau maître du thriller historique.

1928. Chicago est la cité de tous les contrastes. Du ghetto noir aux riches familles blanches, en passant par la mafia italienne tenue par Al Capone, la ville vit au rythme du jazz, de la prohibition et surtout du crime, que la police a du mal à endiguer. C’est dans ce contexte trouble qu’une femme appartenant à l’une des plus riches dynasties de la ville fait appel à l’agence Pinkerton. Sa fille et le fiancé de celle-ci ont mystérieusement disparu la veille de leur mariage. Les détectives Michael Talbot et Ida Davies, aidés par un jeune jazzman, Louis Armstrong, vont se charger des investigations.
Au même moment, le corps d’un homme blanc est retrouvé dans une ruelle du quartier noir. Le meurtre en rappelle un autre à Jacob Russo, photographe de scènes de crime, qui décide de mener son enquête.
Quel est le lien entre ces deux affaires ? Y a-t-il un rapport avec le crime organisé ? Car la vieille école d’Al Capone et de la contrebande d’alcool est menacée par de jeunes loups aux dents longues qui, tels Lucky Luciano ou Meyer Lansky, n’hésitent pas à se lancer dans le trafic de drogue.
Jazz, mafia, tensions raciales et meurtres inexpliqués, après Carnaval, nous retrouvons dans ce thriller passionnant, inspiré de faits réels, le cocktail explosif qui fait la signature de Ray Celestin.
 

 

Mon résumé :

Chicago, 1928.

Après des années d'absence, Dante "Le gentleman", est revenu de New York à la demande de Al Capone, afin de tirer au clair une sombre histoire d'alcool de contrebande empoisonné, s'il est la cible, ce qui conduirait inévitablement à une véritable guerre des gangs, orchestrée par Capone et Bugs Moran.

Jacob Russo est photographe judiciaire, le meurtre sordide d'un homme blanc dans le quartier noir le turlupine, lui rappelle une autre affaire, il mène l'enquête.

Michael Talbot et Ida Davis travaillent depuis dix ans pour l'agence de détectives privés Pinkerton, depuis qu'ils ont quittés la Nouvelle-Orléans, chacun avec leurs bagages : Michael avec sa famille hors norme, Ida avec ses complexes, elle est trop blanche pour être acceptée dans la communauté noire et trop métissée pour la communauté blanche, elle se donne corps et âme dans son travail d'assistante, elle sait que sa condition raciale et de femme lui fermeront les portes pour pouvoir évoluer dans l'agence, et ce, malgré leurs très bons résultats.  Une mère éplorée fait appel à eux pour retrouver sa fille unique, elle fait partie des grosses fortunes influentes de Chicago, la compensation financière qu'elle leur promet pourrait leur permettre d'ouvrir leur propre agence, mais c'est aussi se heurter aux plus hautes instances de la ville.

C'est dans ce climat des plus tendus entre corruption à tous les étages, prohibition, conflits inter-gangs et raciaux, le tout saupoudré d'une ambiance jazzy que vont se dénouer les liens de ces affaires peut-être pas si différentes que ça ...

 

Mon avis :

Ray Celestin nous promet une série en quatre tomes, couvrant cinquante ans dans l'histoire du jazz et de la mafia, démarré avec l'excellent "Carnaval", qui se déroulait à la Nouvelle-Orléans où sévissait le Tueur à la hache dix ans plus tôt, nous voici maintenant à Chicago, ville de la prohibition et du jazz, ville tenue de main de maître par le célèbre Al Capone.

Il ne se contente pas de nous sortir ce qu'il a appris en usant ses fonds de culotte sur les bancs de l'école, c'est bien plus que ça, il nous livre un savant mélange entre fiction et Histoire bien sûr remaniée pour se fondre parfaitement avec ses histoires, ce qui pourrait chatouiller les puristes, mais, comme beaucoup mes connaissances historiques américaines sont principalement cinématographiques !

J'ai pris un immense plaisir à me plonger dans ce nouvel opus, qui se dévore plus qu'il ne se lit, des personnages hauts en couleur, plus charismatiques les uns que les autres, certains déjà rencontrés lors du précédent tome et dont je me suis fait une joie de retrouver, de nouvelles têtes que j'ai adoré, qui m'ont touché en plein coeur, dont le passé et le destin m'ont profondément ému; une ambiance survoltée entre jazz, tensions raciales et politiques.
J'ai eu du mal à quitter cette ville, pourrie jusqu'à la moelle,que je ne connaissais pas plus que ça,et qui m'a fascinée au plus haut point.

La troisième étape nous conduira dans le New York des années quarante, j'ai hâte de retrouver la plume de cet auteur.

 

"Mascarade" de Ray Celestin , édité par le Cherche Midi, que je remercie infiniment pour sa confiance.

ISBN: 9782749153902

ISBN numérique: 9782749153919

Date parution: 09/02/2017

Nombre de pages: 576

Partager cet article

Repost 0
Published by Demosthène
commenter cet article

commentaires