Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 10:43

9782070139644-0-1532325.jpg

Présentation de l'éditeur: «Plus tard, je me souviendrai de la nuit d'encre de son regard.
Mais pour l'heure en ce 1er juillet, l'impression s'estompe. Je suis happée tout entière par l'apparition qui, à l'autre bout de la piscine, vient de se matérialiser.
Celle de l'Arabe blond.»
Expatriée à Singapour dans un condo chic peuplé de Français, Elsa voudrait commencer un nouveau livre mais elle tourne en rond, écrasée par la chaleur et le désœuvrement. Sa vie change radicalement lorsque arrive Nessim, le nouveau Français de la résidence qu'elle baptise «l'Arabe blond». Il devient son amant jusqu'à sa mort, deux mois plus tard. Assassiné de plusieurs coups de couteau. Parce qu'elle était sa maîtresse, Elsa devient vite aux yeux de tous la principale suspecte. Elle ne doit son salut qu'à l'aide de Fely, sa maid Philippine. Mais le prix à payer sera élevé...

Mon avis:
Une fois de plus, je dois bien avouer que si je me suis penché sur ce livre, c'est parce que l'auteure sera présente lors des Quais du polar de Lyon en mars prochain...
C'est aussi un peu la couverture, qui m'a donné envie. L'histoire? J'avoue ne pas vraiment avoir jeter un oeil dessus, je suis partis à "l'aventure" les yeux fermés. Au final, est-ce que je le regrette?
Absolument pas! Un bon et grand moment de lecture !

L'histoire est simple: Celle d'Elsa, Française qui a suivit son mari Alexandre à Singapour et vit avec lui et leur fille, Louise âgée de 8 mois dans un condo (immeubles) avec tout un tas de couples Français, eux aussi expatriés. Elle occupe ses journées comme elle peut entre ragots, sieste devant la piscine, page blanche et ennuie! Mais tout va changer le jour ou va arriver Nessim, le bel Arabe blond...
Mais dans un endroit où tout le monde se connait et tout le monde voit tout, on ne peut pas faire ce que bon nous semble...

A dire vrai, je ne sais pas vraiment pourquoi j'ai autant aimé ce livre. Tout ce que je sais, c'est que j'ai pris un réel plaisir lors de sa lecture. L'écriture est vraiment bonne, les chapitres courts nous font passer le livre à toute vitesse, l'intrigue sous forme de récit fait tourner les pages encore et encore.
Elsa Marpeau joue avec plaisir avec son lecteur. Alors qu'elle raconte un moment clé de l'histoire elle s'arrête et nous parle d'autre chose... un moment plus ancien de l'histoire. Une discution avec Nessim. Un fantasme de corps mort et décharné. La peau de l'Arabe blond lors de leurs ébats. Ou alors cette relation si particulière avec Fely, sa Maid... Personnage complexe et des plus intéressant. Elle arrive petite femme timide et violentée et se transforme en véritable ogresse imbue et manipulatrice!
Alors que le paquet de noeuds semble enfin se démêler un nouvel élément arrive et tout vole en éclat. Tout le monde devient coupable sous la plume d'Elsa Marpeau!
La chaleur de Singapour est étouffante pour les acteurs de cette histoire mais l'est tout autant pour le lecteur qui a envie de connaitre la fin! Fin qui est dès plus jouissive. L'auteur nous manipule jusqu'à la dernière page et on ne sait pas vraiment qui croire...
Un roman habile et addictif !

Mais méfiance quand c'est le suspect lui-même qui raconte l'histoire. Bien à lui de dire ce qu'il veut...

Bravo Miss Marpeau !

____________________________________________________________________________________
Elsa Marpeau - L'expatriée - Éditions Gallimar/Série noire - 260 pages - 07/02/2013
Mon FACEBOOK

Partager cet article

Repost 0
Published by Demosthène
commenter cet article

commentaires

gruz 23/02/2013 07:08

Intéressante critique, merci. Encore un auteur à découvrir en ce qui me concerne