Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 17:40

Gilles Caillot est né en 1967 et vit encore à ce jour à Lyon. Après de nombreuses années à sortir ses livres de façon plus ou moins discrète il sort en ce début d'année son 5eme roman, "l'apparence de la chair" aux Edition Toucan. Le synopsis m'a vachement botté, j'ai donc décidé de le lire et voici donc ce que j'en ai pensé !

30594_1474957199743_1408082207_1308639_2355755_n.jpg

Pour le capitaine de police Sylvie Branetti, la vie s'est arrêtée il y a quinze ans, lorsque le tueur qu'elle poursuivait a enlevé sa fille Lila avant de disparaître. Après un passage obligé en hôpital psychiatrique et des séances régulières de psychothérapie et d'hypnose, elle se raccroche à un seul objectif: savoir ce qui est arrivé à Lila. La découverte d'un cadavre mutilé, arborant la même signature que celle du monstre qu'elle a croisé par le passé, la propulse à nouvea dans l'horreur. Mais elle a cette fois une espérance: connaître enfin la vérité. Accompagnée de Paul Bénito, son ancien  amant, elle veut suivre avec acharnement les traces laissées par le bourreau et mène une enquête aux confins de la réalité, un parcours peuplé de rêves étranges qui la submergent de plus en plus.

381818_2834768234169_1408082207_3077461_1405637418_n.jpg

Le moins que l'on puisse dire de ce livre c'est qu'il est efficace. Les chapitres courts nous font tourner les pages à une vitesse folle et on a lu 100 pages s'en même s'en rendre compte. On est directement embarqué dans son intrigue et on suit Sylvie dans sa folie. Le côté psychologique est des plus saisissant et des plus réussi. Plus on avance plus l'histoire devient sombre, et plus Sylvie s'enfonce dans l'horreur. L'intrigue est tenue jusqu'a la fin sans fausse note.

La fin oui, justement... Elle en etonnera plus d'un. Le dernier chapitre offre une conclusion édiffiante et c'est là que tout le talent de Gilles Caillot apparaît vraiment, quand on se rend compte qu'il s'est joué de nous depuis le début!

Une vraie réussite et une très bonne découverte !

 

"_Et vos cauchemards?

J'hésite.

Si je lui dis la vérité, il va encore s'inquiéter. Or, je ne veux pas qu'il s'inquiète. Je dois continuer les séances d'introspections, coûte que coûte.
Je décide de lui mentir.
_Ils s'espacent, docteur. Un par semaine, tout au plus.
Si je lui avouais que certaines nuits, il m'arrive d'en avoir trois ou quatre d'affilée, il m'interdirait formellement ce remue-méniges.
Quinze ans que cela s'est passé. Quinze ans que cela dure.
La scène se répète invariablement, même si ces derniers temps, grâce à notre travail, elle devient de plus en pls précise, presque réelle.
J'ai perdu une partie de moi ce jour-là. Je veux la retrouver.
Je suis peruadée que ma mémoire en détient la clé. Quelque chose qu'elle a capté à mon insu et qui m'aidera dans ma quête.
C'est ma dernière volonté: qu'il me rendre ma fille, l'amour de ma vie. La seule raison qui me reste dans cette existance de détresse."

_______________________________________________________________________________________________

Gilles Caillot - L'apparence de la chair - Editions Toucan - 407 pages - 11/01/2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Demosthène
commenter cet article

commentaires

Foumette 21/05/2012 19:06

Un vrai bijou ce livre!!!!Je suis bien d'accord avec Jean, de plus ton style est fort agréable...

dewilde 21/05/2012 15:15

Antoine, j'aime beaucoup ton blog parce que il a une qualité essentielle, celle d'être très lisible. Super important vu le nombre de blogs. Je t'assure qu'il y en a dont le contenu est
irréprochable mais il faut plisser les yeux, froncer les sourcils, rentrer le ventre pour arriver à lire et cela devient très vite déplaisant. Bravo à toi et merci pour nous.
Amitiés,

Jean