Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 20:07

9782259213998FSPrésentation de l'éditeur:
"Deux écorchés vifs.
Deux rêves de seconde chance.
Un regard pour renaître...

Provocateur, cynique et misogyne, Marc est affecté à la brigade des moeurs
après un grave accident.
Quand, dans le cadre d’une enquête, il croise la douce Barbara, le policier est troublé par son regard presque candide, touché par cette fragilité que partagent ceux qui reviennent de loin. Emu. Au point de croire de nouveau en l’avenir.

Mais il est aussi persuadé qu’elle est la pièce manquante, le pion à manipuler pour démasquer le psychopathe qu’il traque.
Et s’il se trompait ?
Le pire des monstres est parfois celui qui s’ignore, quand bien même il rêve
sa vie dans les yeux d’une poupée..."

Mon avis : Bon... à moi maintenant la tâche de parler de ce livre. Comme beaucoup le savent, j'ai aaadoré, adoré, adoré! Un vrai gros gros coup de coeur!
C'est bien jolie de dire ça mais c'est mieux d'expliquer le pourquoi du comment. Sauf que le livre est tellement... plein de surprises qu'il est très difficile d'en parler sans dévoiler trop de choses.
549446 10200891142621077 748239349 n

Je vais commencer par parler de l'histoire, la vraie, pas celle de la quatrième de couverture qui ne révèle pas vraiment de quoi parle le livre.

Il y a tout d'abord Barbara. Jeune femme de 24 ans totalement effacée. Presque un meuble, un bruit de fond. Totalement introvertie, elle vit seule avec sa mère âgée et aveugle mais tyrannique. Barbara ne craint rien plus fort qu'elle.
Depuis toute petite elle porte une affection très forte aux poupées et encore aujourd'hui, avec son argent de poche, elle aime s'en acheter de temps en temps.
Aujourd'hui, alors qu'elle "fête" son diplôme d'esthéticienne (Là, c'est bien le seul problème du livre. Comment une telle jeune femme a bien pu se retrouver à faire ce métier... ? Mais bon, passons!) elle décide d'aller s'acheter une nouvelle poupée de porcelaine ainsi qu'une photo de son père. Père qu'elle n'a pas vue depuis sa "tendre" enfance.
Sur le chemin du retour c'est LE drame, probablement l'élément déclencheur du reste. Barbara se fait brutaliser et violer par un homme. Commence pour elle le début de sa folie. Sa poupée Sweet Doriane (oui c'est son nom) va prendre une place très importante dans sa vie. Elle donnera d’innombrable conseils à Barbara par la suite. Oui, car les poupée de Barbara lui parlent...
Alors qu'elle commence son travail dans l'institue de beauté, elle se fait forcément charrier à cause de son look, ou du moins son absence de look. Ses collègues un peu pestes décident de la renommer... Barbie. Bien vite Barbara deviendra Barbie aux yeux des autres sauf de sa mère.
Une femme totalement différente de ce qu'elle est vraiment. Maquillage et tenue à la mode, mais surtout une assurance comme jamais son autre "elle" n'en a fait preuve. Commence alors pour elle un jeu de séduction auprès de la gente masculine et très vite elle rentre dans le cercle infernal de la prostitution afin de se faire pas mal d'argent et espérer peut-être un jour être enfin libre de sa mère...
Mais Barbara, elle, croit fortement à l'amour... Barbie, n'a qu'une envie: se venger...!
Elle devra faire avec ses trous de mémoire et les voiles sur son enfance.

Mais Baraba n'est pas la seule dans ce livre. Il y a aussi Marc Percolès. Flic désabusé et mutilé. Il sort d'un congé après avoir été blessé. Pourquoi? Comment? Ça, vous l'apprendrez assez tôt en lisant le livre, et vous verrez que vous êtes loin de loin vérité.
L'homme a autant de cicatrices dans la tête et dans le coeur que sur son corps. Il n'est pas macho, non, plutôt Misogyne. Bref, un homme brisé. C'est lui qui sera mis sur l'enquête pour résoudre l'affaire des des hommes agréssés par une prostitué...

Le livre se lit à une vitesse incroyable. Je l'ai dévoré comme jamais en ce début d'année.
Les chapitres sont courts et donnent envie de toujours en savoir plus. L'écriture est très bonne et fluide, on glisse véritablement sur les mots. A de nombreuses reprises j'ai voulu arrêter la lecture pour noter des bouts de phrases, ou des paragraphes tant je les trouvai percutants et criant de vérité.
Le personnage de Barbara est attachant comme rarement. Je me suis presque senti proche d'elle, avec une envie de l'aider. Son profil psychologique est juste parfait. Jamais trop, jamais trop peu, on y croit!
Tout comme pour Marc Percolès, attachant tout autant que répugnant.
On assiste alors a une sorte de danse nuptiale entre deux être brisés et dangereux qui vont renaitre dans le regard de l'autre.
La poupée Sweet Doriane suivra partout sa "mère", Barbara-Barbie et devra survivre à ses sauts d'humeur. Tout comme Marthe, la mère de Barbara.
Le livre est empli de rebondissements et "surprises", autant pour nous que pour les personnages. Le scénario est autant imprévisible qu'intelligent !

Le livre bouscule les codes du thriller habituel et offre des moments à la foi tragiques, émouvants et horribles! On y trouve toute une palette d'émotions.

La (les) fin(s) du livre...  est Exactement comme je l'imaginais, MAIS en pire! En 10 fois pire!
Elle est comme le reste du livre, vraiment très bonne! Elle risque sûrement d'en bousculer plus d'un. Ingrid Desjours va au bout des choses et exploite entièrement et correctement son sujet! Elle n'a pas peur de faire peur ou de choquer, et bordel ce que ça fait du bien!

ddddd.jpgAlors, oui, "Sa vie dans les yeux d'une poupée" est un vrai gros gros gros coup de coeur pour moi!
Ingrid Desjours signe un roman atypique, sombre, cruel et glauque. Oui, mais pas que! C'est aussi une véritable histoire d'amour et un conte pour grands enfants ! On se jette dessus et vite..!!

J'aimerais en dire encore plus mais j'ai bien peur d'en révéler trop, alors je préfère m'arrêter là!

Enfin, je me dois de vous parler d'un film que j'aime beaucoup, beaucoup, beaucoup. Il me fais un tout petit peu penser à ce roman. Il est totalement méconnu mais mérite vraiment qu'on s'y attarde. Non, je ne veux pas parler de "Chucky", mais bel et bien de"MAY". Vous trouverez la bande annonce juste ICI !

__________________________________________________________________________________
Ingrid Desjours - Sa vie dans les yeux d'une poupée - Éditions Plon - 338 pages - 21/03/13
Mon FACEBOOK

Partager cet article

Repost 0
Published by Demosthène
commenter cet article

commentaires

Eglantine lilas 17/03/2013 11:00

Je viens d'avoir ma réponse en direct par l'Auteur ! j'attends la sortie pour partager votre enthousiasme !

eglantine lilas 17/03/2013 09:08

bonjour, ce livre n'étant pas sorti encore en librairie....je suis surprise que vous puissiez en faire la critique le 7 mars ?

Richard 10/03/2013 22:16

Cher Démosthène,
Merci pour cette chronique !
J'adore les romans d'Ingrid et j'ai très hâte que celui-ci traverse l'Atlantique.
Son imaginaire semble avoir transcendé ses personnages.
Je sens que nous passerons un excellent moment de lecture !
Au plaisir