Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 18:11

9782253161349.jpgImaginez...

Vous venez de vous garer devant votre supérette habituelle. Vous tournez la tête et vous voyez un lapin géant au volant d'une voiture. A ses côtés, une fillette. Vous ne le réalisez pas encore mais vous venez d'assister à un kidnapping. Pour Rhonda, témoin de la scène, comme pour toute la petite ville de pike's Crossing, ce drame a un goût de déjà vu. Dix ans plus tôt disparaissai la jeune Lizzy. La meilleure amie de Rhonda. Rongée de culpabilité, Rhonda ne peut s'empêcher de pense qu'aujourd'hui comme hier elle aurait pu intervenir...

Qui se cache sous ce costume de lapin? Qu'est-il advenu de Lizzy? Et si sa disparition était liée à l'enlèvement de la petite Ernie?

Avec ce roman, Jennifer McMahon nous propose une intrigue sur deux époques.

Tout d'abord en 2006: Rhonda assisste impuissante au kidnapping d'une petite fille par un homme déguisé en lapin. Toute la petite ville va être en émoie par ce fait divers. Sa conscience va la travailler et la jeune femme va donc s'impliquer à fond dans la recherche de l'enfant. Bien vite le nom d'un coupable est susuré dans le village, mais pour Rhonda ce n'est tout juste pas possible. Elle va tout faire pour trouver la vérité et montrer l'innocence de cet homme que pourtant tout désigne comme coupable, cet homme qu'elle aime depuis la plus tendre enfance! Elle va devoir fouiller un peu partout et faire face à certains non-dit pour espérer trouver la vériter, mais aussi enfin retrouver la trace de son amie disparue 10 ans plus tôt.

Parralèlement, un chapitre sur deux, on est en été 1993. on va suivre la vie d'un groupe de 4 jeunes enfants, des pré ados. Rhonda justement, Lizzy sa meilleure amie et Peter le frère de Lizzy dont Rhonda est folle amoureuse. On va les suivre dans leurs jeux inssousciants, les voir monter pendants plusieurs semaines une petite pièce de théatre avec les enfants du coin. On va voir naître petit à petit certains ressentitments. Essayer de comprendre ce qui a pu ce passer lors de la disparition de Lizzy.

Jennifer McMahon nous entraîne assez loin des thriller classiques et très à la mode. Elle prend son temps pour bien planter le décor et creuse ses personnages en profondeur pour leurs donnés plus de contenance. Les chapitre assez longs permètent de bien s'impregner de l'ambiance des deux époques et l'écriture fluide fait qu'on toune les pages s'en vraiment s'en rendre compte. Un roman tout en émotion et à l'ambiance palpable. Malheureusement, le livre manque véritablement de hargne, de poigne, de force! Vers le milieu, le rythme retombe pendant longtemps et ne redécolle vraiment que sur les 50 dernières pages. Cela dit l'auteure offre une conclusion totalement innatendue et très interessante. Ce n'est donc pas un livre qui me marquera plus que ça, mais une bonne lecture quand même.

______________________________________________________________________________________________

Jennifer McMahon - La ville des enfants perdus - Editions livre de poche - 05/08/2012 - 310 pages




Partager cet article

Repost 0
Published by Demosthène
commenter cet article

commentaires

anne charlotte 12/09/2012 10:17

j'ai été un peu déçue par cette lecture. J'ai trouvé la fin baclée en fait. La résolution de l'enlèvement de la jeune fille est assez facile et rapide. Celui de la disparition de sa copine
aussi.
Pourtant à la base je partais vraiment convaincu de passer un bon moment de lecture