Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 00:20

9782226245267-0-1538743.jpgPrésentation de l'éditeur: Une école. Un centre de détention psychiatrique. Entre les deux, un couloir souterrain...que les enfants franchissent régulièrement pour rendre visite à leur parent interné. Jan Hauger, qui a réussi à se faire embaucher au sein de ce dispositif expérimental étroitement surveillé ne rate pas une occasion d'être leur accompagnateur. Mais que cherche-t-il? Et que se passe-t-il réellement dans les sous-sols obscurs et labyrinthiques de la clinique?

Mon avis: "
Froid Mortel" est mon premier Johan Theorin. J'avoue qu'habituellement je passais mon chemin sans même lire de quoi parle ses livres. Parce que, oui, non, je ne suis pas un grand fan des auteurs Nordique. Mais là, le premier truc qui m'a fait me pencher dessus, c'est la couverture (ne jamais sous estimer le pouvoir d'une couverture! Jamais!) Et après, c'est bien entendu l'histoire qui m'a donné envie. Alors, hop c'est partie, me voilà dans mon premier Theorin.

La première chose que je remarque, c'est l'écriture. Belle et fluide. Un vrai plaisir. Puis l'atmosphère. Glaciale et tendue. La tension est permanente!
Le personnage principal, Jan est très vite attachant. On suit avec plaisir le quotidien de ce jeune homme qui semble un peu perdu. Perdu dans son passé et ses erreurs d'avant. Il tente ici de renouer avec une vie "normale" tout en voulant retrouver un bout de son passé.
Chaque soir il essaie de s'introduire un peu plus loin dans cet étrange hôpital qui semble retenir une personne chère aux yeux de Jan. Mais qui est-ce?
Tout en nous dévoilant le présent de ce personnage, Johan Theorin nous fait aussi découvrir son passé. Un passé pas si calme. Un chapitre sur quatre (environs) se déroule au "LYNX", première crèche où a travaillé Jan. Premier travail et premier dérapage. Oui, mais qu'a-t-il fait? La réponse se dévoile petit à petit mais le "pourquoi" ne sera donné qu'a la fin du livre. Mais Theorin nous en apprend aussi sur sa relation avec la personne qu'il tente d'approcher à l'intérieur de Sainte-Barge heuuu Sainte-Barbe...
Jan vit dans cette école aux côtés de personnes tout aussi - non pas étranges mais - suspectes. Entre mensonges, manipulations et non-dit !

Si Theorin prend son temps pour nous parler des personnages et pour planter l'histoire, il ne se retient pas pour la fin, et c'est assez dommage. Je la trouve un peu rapide. Elle aurait, je pense mérité d'être un chouilla plus poussée, plus détaillée. Mais cela n'enlève pas grand chose à la qualité du livre.

Au final, "Froid mortel", est un très bon moment de lecture, qui devrait plaire au plus grand nombre. C'est avec plaisir que je vais me pencher plus sérieusement sur le reste du travail de Mr Theorin.
__________________________________________________________________________________

Johan Theorin - Froid Mortel - Éditions albin Michel - 442 pages - 30/01/2013

Mon FACEBOOK

Partager cet article

Repost 0
Published by Demosthène
commenter cet article

commentaires

gruz 23/02/2013 07:12

Belle couverture et, à te lire, belle écriture et belle histoire, que demande le peuple !

La petite souris 21/02/2013 19:16

je suis en train de le terminer ( je ne suis pas encore au chapitre final) mais pour le moment j'adore ! l'athmosphère comme tu dis est de plus en plus glaciale, pesante. pour avoir lu les
précédents, celui ci est vraiment différent, et ce changement de registre et de lieu et ma foi plutôt réussi !

Carine Boulay 20/02/2013 23:19

Je trouvais tout comme toi cette couverture magnifique ! Si en plus le livre est bon c'est juste le pied ... merci pour cette chronique !