Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 09:59

mauvais-sang-2878202.jpgRésumé: 1974, dans un pays du nord de l’Europe, Alfred connaît l’instant que nous vivons tous un jour. Le moment où l’on peut céder, ou pas, à une pulsion violente. Beaucoup résistent, mais à l’âge de 13 ans, Alfred assassine son père tyrannique ! Surdoué mais sociopathe, il bascule dans un délire de justicier le poussant à commettre d’autres crimes. La passion qu’il éprouve pour une femme lui fait échafauder un plan afin de pouvoir, un jour, la séduire. Il s’interroge cependant, avec lucidité, sur l’origine de cette passion contre-nature. Le jour où il découvre le secret de sa fascination pour Monika, sa vie bascule à nouveau !


Mon avis: Une fois n'est pas coutume, mais je vais me lancer des fleurs. C'est la première fois pour moi que je termine un livre des éditions "Les nouveaux auteurs"! Et pas le plus petit, 620 pages! Alors, oui rien de bien exceptionnel, mais j'avoue avoir toujours abandonné la lecture des autres livres de cette maison d'édition! Alors CLAP CLAP à moi-même!
Bon, allez, hop, les chose sérieuses! LE LIVRE! LE LIVRE!
Après lecture, le premier truc qui me vient à l'esprit c'est le "Thriller" écrit sur la couverture. "Thriller" n'est absolument pas le mot qui convient pour décrire ce livre. "Roman noir" collerait mieux et une fois encore la quatrième de couverture nous promet monts et merveilles, mais au final, on en est bien loin...
Si le premier chapitre est vraiment très bon et nous plonge directement dans le livre le reste n'est pas vraiment à la hauteur de mes attentes!
En effet le livre débute avec Alfred, ce jeune homme de 13 ans qui, à bout de nerfs, décide de tuer son père. Après le meurtre Alfred est emmené à l'hôpital et c'est à ce moment qu'il tombe sur LA fille. LA fille sans qui le reste du roman n'existerait pas. En effet, il se prend d'amour pour elle et décide de tout faire pour la revoir, et la conquérir. Le seul hic, elle a 15 ans de plus que lui. Il décide donc de ce "faire la main" sur d'autre filles, de bosser à fond ses études et de faire un maximum de sport pour faire oublier son corps d'ado. C'est seulement au détour d'une page que l'on va apprendre qu'Alfred a fait sa deuxième victime. Entre temps, il sort avec Juliette, la fille pas très belle et un peu boulotte du collège. Tout deux vont découvrir ensemble, le sexe et la vie. Mais bien vite, Alfred, met le doigt sur un secret de Juliette et n'a plus qu'une idée en tête: LE MEURTRE! Bien sûr il ne fera rien pour le moment. Il va entre temps changer de copine et se mettre avec Lucia, la belle et richissime fille don tout les gars sont follement amoureux! Il découvre encore et toujours le sexe avec elle, mais aussi les plaisirs de riches. Tout va bien dans sa vie ou presque. L'envie de tuer est toujours présente, mais il doit faire avec!
Le gros roblème du livre c'est bien ça! L'auteur préfère nous relater les relations amoureuses de son héros plutôt que son véritable côté meurtrier. Bien sûr Alfred a un côté sombre et manipulateur, bien sûr Alfred tue, mais il n'est pas assez présent dans le livre. La romance prend trop de place, vraiment trop. Je pense sincèrement que l'auteur a voulu nous montrer l'évolution du personnage au fil de ses amourettes, voir comment il pense mais du coup oublie un peu trop le côté sanglant qui nous est annoncé au début. Le fameux "secret sur la fascination pour Monika", la belle infirmière ne sera connu de lui (et de nous aussi) que dans les tout derniers chapitres. Un secret, certe assez innatendu, mais qui survient bien trop tard et ne peut plus rien pour relever le niveau du livre. Les pensées d'Alfred sont bien souvent inquiétantes et noires, il fait preuve d'une véritable fascination pour le meurtre et l'elimination des gens qui le méritent mais, remet toujours son infirmière sur le tapis au lieux d'agir vraiment et énerve un peu par son habileté a toujours se sortir du moindre pétrin dans lequel il se trouve!
Malheureusement pour moi, pauvre lecteur en manque de sensation forte, et de sang, la fin du livre ne sera pas non plus à  la hauteur de mes attentes et versera un peu trop dans le pathos, et le larmoyant! Tout est bien qui finit bien... ou presque! L'écriture, est plutôt bonne, sans être excellente, mais le livre souffre de vraies longueurs!
Alors pour résumer en deux trois mots, "Mauvais sang" est un livre qui promet beaucoup et qui offre peu. Un roman certe inquiétant par certains points, mais bien trop gentillet!

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Manfred Kastrop - Mauvais Sang - Editions des Nouveaux Auteurs - 620 pages - 16/08/2012

Mon FACEBOOK ICI

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Demosthène
commenter cet article

commentaires

Jean 18/11/2012 15:34

Salut Démo,

Un grand bravo pour ta ténacité, ton opiniâtreté qui t'ont permis d'aller jusqu'au bout. Mais cela te fait une belle jambe, non ? Je ne pense pas avoir lu un seul roman de cette maison d'édition.
J'imagine qu'elle a pour objectif de promouvoir de nouveaux auteurs, démarche dont nous ne pouvons que la féliciter. Sont-ce tous des premiers romans ? Et "Mauvais sang", est-ce un roman français
ou scandinave ? Amitiés. Jean.

Demosthène 18/11/2012 16:00



Bien le Bonjour l'ami Jean!


Il est bien vrai que ce roman ne me restera pas en mémoire pendant des années. Une lecture sympa sans plus quoi...


Sinon, Kastrop est Néerlandais, mais vit à Biarritz. Je crois, de toute façon, que cette maison d'édition ne publie que des livres d'auteurs Français (veux pas dire de bêtises, mais je
crois!)
En tout cas, merci pour ton message et ta fidélité désormais légendaire!


Démosthène!