Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 15:50

9782749917375.jpgRésumé: Depuis vingt ans, Andrew Barber est procureur adjoint du comté de Massachusetts. Admiré par ses pairs pour sa combativité au tribunal, respecté de la communauté, il est aussi un père de famille heureux, veillant sur sa femme Laurie et leur fils Jacob. Quand un crime atroce secoue la quiétude de sa petite ville, c’est la foudre qui s’abat sur lui : son fils de 14 ans est accusé du meurtre d’un camarade de classe.
Andrew ne peut croire à la culpabilité de Jacob et va tout mettre en œuvre pour prouver son innocence. Mais à mesure que les indices à charge s’accumulent et que le procès approche, certaines révélations surgies du passé sèment le doute et menacent de détruire son mariage, sa réputation et sa foi en la justice. Le dos au mur, Andrew devra faire face au pire dilemme de sa vie : choisir entre la loyauté et la vérité pour défendre cet adolescent qu’il connaît si mal.

Mon avis: Je dois bien l'avouer, le truc premier qui m'a fait me pencher sur ce livre c'est sa couverture. Ce regard vert, intense et dur. Comme quoi il ne faut jamais sous-estimer l'interet des couvertures! Bon, encore une chance, la couverture n'est pas la seule chose de bien dans le livre! L'auteur va nous servir ici un thriller dit "psychologique". Donc pas de meurtre toutes les deux pages, pas de scènes dégueux ou de sang qui gicle à profusion, ici ce qui intérèsse c'est le ressenti des personnages, leurs réactions, leur façon de marcher. Et ce point est plus que réussi. William Landay maitrise à merveille la psychologie de tous ses personnages! L'histoire nous est racontée par le père de famille, Andy. Il nous raconte l'histoire à travers un récit qui se passe plusieurs mois après le meurtre de cet ado. Il va donc nous décrire tout ce qui se passe dans cette famille heureuse et unie. La façon dont le voisinage va les traiter après l'arrestation de leur fils, les réactions de leurs ami(e)s, des collègues de travail. Ce drame qui au final va les laisser bien seuls, enfermés chez eux. Le père nous montre aussi la réaction de sa femme, qui, du coup repense à toute la jeunesse de son fils, ses attitudes, sa timidité, son comportement solitaire et puis aussi... ces jeunes enfants qui se sont blessés plus jeunes quand ils étaient en compagnie de Jacob, toujours seuls avec lui...! Et puis, le père. Lui, ne doute pas une seule seconde de l'innoncence de son fils. Pas un seul instant de doute. Il va tout faire pour démontrer que son fils n'a rien fait. TOUT. Quitte à cacher des preuves et tromper la justice. Le couple va devoir rester uni pour faire face à tout ça, mais aussi à l'ombre du grand-père de Jacob. Cet homme qu'ils n'ont pas vu depuis 30 ans. Cet homme qui est à ce jour en prison... L'ombre de se criminel régne sur la famille. Le livre est entrecoupé par des passages ou le père (Andy donc) est entendu comme témoin dans une affaire. Celle-ci?? On ne le saura qu'à la fin. Le livre nous entraine donc sur la totalité de l'affaire, du meurtre de l'ado jusqu'à la fin du procès et même jusqu'à l'après-procès, ou comment re vivre après un tel choc. Et le livre offre un final... qui devrait en surprendre plus d'un. Même si certains passages sont un peu longuets et rebarbatifs, le livre est un vrai bon moment de lecture. Et tout le long on se demande: "Jacob, coupable, pas coupable??" Alors, n'hésitez pas trop longtemps!

______________________________________________________________________________________________________

William Landay - Défendre Jacob - Editions Michel Lafon - 445 pages - 11/10/2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Demosthène
commenter cet article

commentaires

alain 25/10/2012 13:32

Chez Cook aussi, le monde s'écroule autour du narrateur (qui est aussi le père) les relations avec sa femme, ses soupçons sur sa relation. C'est vrai que lui par contre a des doutes sur son fils.

ALAIN 25/10/2012 11:10

Bonjour,

juste une remarque suite au résumé de ce livre, je trouve qu'il ressemble vraiment beaucoup à celui de Thomas H COOK "les feuilles mortes" qui est un très beau livre.
C'est le sentiment que j'ai eu en lisant le résumé, je n'ai pas lu ce livre, alors, peut être je me trompe.
Félicitation pour votre blog, qui est une mine d'information.
Alain

Demosthène 25/10/2012 12:03



Bonjour,


En effet ça ressemble un peu oui. Mais Cook (si je ne dis pas de bêtise) se penche plus sur la relation père-fils non?


La c'est vraiment le côté "je sais que mon fils n'a rien fait, le monde s'écroule autour de moi mais pass grave je garde la tête haute!"

Merci beaucoup pour votre petit mot et votre soutient!


Démo!