Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 22:31

artoff173.jpgRésumé: Imagine une tempête de neige sur l’autoroute. Un bouchon qui s’étire sur plusieurs kilomètres, aucune visibilité. Un homme sort de sa voiture et en silence assassine méticuleusement, à mains nues, vingt-six personnes dans les véhicules alentours. C’est le début d’une série de meurtres sans mobiles apparents commis par celui que la presse surnomme Le Voyageur.

Imagine maintenant cinq adolescentes. Cinq amies avec leurs espoirs et leurs peurs, leurs envies et leurs problèmes. Cinq jeunes filles que rien ne peut séparer, qui vont être prises au piège d’une situation qui les dépasse. Prises en chasse par un homme à qui tu ne voudrais pas avoir affaire, elles vont se jeter dans une fuite en avant sauvage et désespérée.

Imagine enfin un voyage jusqu’à un hôtel isolé en Norvège où tous ces protagonistes vont se retrouver pour une confrontation à la tension extrême et un dénouement qui te laissera sans voix.

Zoran Drvenkar? C'est quoi ce nom? C'est qui ce type? Et bien, c'est un écrivain Croate né en 1967 et qui vit actuellement à Berlin. Il est l'auteur de plusieurs livres jeunesse et du très bon thriller "Sorry" paru début 2011 aux éditions Sonatine!

Mon avis: Bon, par où commencer pour parler de ce livre...? Et bien, par le "bordel" ambiant! Imaginez, une (grosse) boîte. Dedans vous mettez tous les personnages du livre (et ils sont nombreux!!), vous y ajoutez de la drogue, de la peur, des meurtres, une course poursuite, un hôtel en Norvège, un cadavre qui parle et, le temps (passé, présent et futur!). vous filez la boîte à Zoran Drvenkar, il la secoue biiiien fort et vous avez, comme résultat, "Toi"! Un vrai bordel, mais un bordel (très) bien organisé.

Le début du livre est assez déroutant, on ne comprends pas trop ce qui se passe, où on est et où on va! Simple histoire de serial killer? Noooon! Bien plus complexe que ça! On va suivre la vie bien tranquille de ces cinq amies de longues dates, que rien ne peut séparer. Leurs envies, leurs illusions, leurs amourettes, et bien sur... leurs conneries! La connerie de trop qui va bousculer à tout jamais leur vie. Elles vont devoir se confronter à bien plus fort et bien plus dingue qu'elles tout en ayant l'ombre du voyageur qui rode non loin de tout ça! L'atmosphère est assez légère et joviale pendant une bonne moitié du livre, l'insouciance des jeunes filles n'y est pas pour rien. Puis les choses vont radicalement se corser et le tout va devenir plus sombre et plus oppressant!

L'un des point fort de ce livre, vous l'aurez compris c'est sa construction, jouant sans cesse avec le temps. Revenant dans le passé, puis sautant quelques heures plus tard et ainsi de suite. L'un des autres points fort c'est surement la façon particulière qu'a l'auteur de terminer la plupart de ses chapitres!  En effet, un chapitre, égale, un personnage différent. Mais surtout, en fin de chapitre, alors que la tension monte, PAUSE! L'action s'arrête. Point. On tourne la page, nouveau chapitre, l'action reprend là ou on l'a laissée, mais vu par quelqu'un d'autre! Autre point fort, le fait de prendre son temps avec chaque personnages permet de les approfondir, de bien décrire leur psychologie, de montrer leurs points forts et leurs points faibles.

Le temps passe, les pages aussi, l'histoire se dénoue un peu, les visages et les vérités se montrent. Le livre est construit comme un puzzle, un puzzle de 567 pages, les pièces s'emboitent petit à petit, on commence doucement à comprendre. Autre point fort: la narration! Tous les chapitres sont formulés à la deuxième personne. Le personnage principale c'est TOI! assurément, car tous les protagonistes sont mis sur la même hauteur, personne ne prends plus de place qu'un autre.On comprend que tout le monde est relié à quelqu'un d'autre d'une façon ou d'un autre, personne n'est là pour faire jolie, même si pendant plus de 400 pages on se demande ce que le voyageur vient faire là!

Le livre est totalement insaisissable, innattendu, un véritable rubik's cub dont les facettes bouges tout le temps. On ne sait pas où tout ça va nous mener, et pourtant on continu de tourner les pages! La fin est comme tout le reste: innatendue!

Voici un livre qui, je le sais, va diviser! Certains vont rester de marbre devant tout ça, d'autres vont être énervé et paumé devant le déferlement de personnages. Moi, j'ai aimé de bout en bout! Un vrai bon thriller intelligent et machiavélique! Bref, j'adore!

______________________________________________________________________________________________

Zoran Drvenkar - TOI - Éditions Sonatine - 567 pages - 08/11/2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Demosthène
commenter cet article

commentaires

Nath 30/03/2013 16:32

A quand son 3ème roman?... Vite !
Très bonne chronique, je mets un lien sur la mienne

ChrisMo 09/10/2012 21:35

Je suis dépassé par les tentations. Une impression qui me pousse à la noyade dans la montagne de LAL...