Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 09:52
Jo Nesbø - L'homme chauve-souris

Envoyé en Australie par sa hiérarchie soucieuse de l'éloigner d'Oslo, l'inspecteur Harry Hole doit enquêter sur la mort d'une jeune Norvégienne, sauvagement jetée d'une falaise. Ce qui aurait dû n'être qu'une routine diplomatique va se transformer en traque impitoyable au fur et à mesure des meurtres qu'Harry Hole refuse d'ignorer. Autre hémisphère, autres méthodes... Associé à un flic aborigène étrange, bousculé par une culture neuve assise sur une terre ancestrale, Hole, en proie à ses démons, va plonger au coeur du bush millénaire. L'Australie, pays de démesure, véritable nation en devenir où les contradictions engendrent le fantastique comme l'indicible, lui apportera l'espoir et l'angoisse, l'amour et la mort : la pire des aventures.


"L'homme chauve-souris", est le deuxième Jo Nesbø que je lis, mais chronologiquement parlant, il est le premier. Le premier des enquêtes de Harry Hole.
J'avais bien dit, après la lecture de "fantôme", (vous trouverez le lien de mon article en bas de page) que j'allais me faire les autres. Hé bien hop hop hop, c'est parti !

Le livre, dans sa première partie se révèle assez lent. Nesbø présente ses personnages, en particulier Harry Hole. Il le façonne devant nous. Homme brisé par la vie et l'alcool parti loin de son pays, éloigné exprès par ses supérieurs. Il creuse et travaille ses personnages comme peu le font. Hole est humain, terriblement humain. Fort tout autant que faible et va le confronter à ses faiblesses.
Le ton est assez léger et parfois drôle. Il nous présente aussi les lieux, l'Australie. son climat aride, ses croyances, ses légendes, ses tribus, sa forte communauté gay.
L'enquête est là depuis le début, mais trainasse un peu. Elle n'est pas vraiment l'élément principal du livre. On comprend que Harry est plus important que l'intrigue en elle-même.
On le suit dans ses pérégrinations à travers le pays. Entre ses collègues et ses amours.
Puis, la deuxième moitié arrive et tout bascule.
Le ton devient plus sombre, inquiétant, plus grave. L'enquête s'accélère! Harry sombre. La tension monte. Hole se dévoile en nous racontant son passé, pourquoi il est là, comment.
Les liens se tissent, le nœud se démêle. Bref, l'enquête touche à sa fin. impossible de lâcher le livre.
La fin... j'avais particulièrement aimé la fin de "Fantôme", alors forcément j'attendais cette fin-ci... Et bien je n'ai pas été déçu! Il prouve qu'il maitrise à merveille les fins qui se terminent mal. Il aime faire souffrir ses personnages. Pour mon plus grand plaisir!

Ce premier Nesbø est une réussite, un vrai bon moment de lecture. Et c'est avec grand plaisir que je vais continuer la série Harry Hole! :)

____________________________________________________________________________
Jo Nesbø - L'homme chauve-souris - Éditions Folio - 470 pages - 24/03/2005

Partager cet article

Repost 0
Published by Demosthène
commenter cet article

commentaires

omnitech guides 17/11/2014 10:03

This story is turning into be a super natural story. I am interested to read such investigation and suspense thriller stories. The characters looks great and that detective can hopefully find the clue for that murder case.

Jean 16/07/2013 12:16

J'aime laisser des messages sur les blogs. C'est vrai qu'il malmène ses personnages, Nesbo et c'est très bien ainsi. Je n'ai pas (encore) lu Fantôme - je pense que c'est son dernier - j'ai très hautement apprécié L'homme chauve-souris. En principe, Démo, tu dois t'attaquer aux "Les cafards" si tu respectes l'ordre chronologique. Très bonne chronique, elle donne envie de lire ce grand auteur et c'est bien là l'objectif. Mission accomplie. Amitiés. Jean.