Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 21:09
John Hart - L'enfant perdu

Un soir, alors qu'elle rentre chez elle, la jeune Alyssa Merrimon disparaît. Un an après, Johnny, son frère jumeau, fouille toujours leur petite ville de Caroline du Nord, rue par rue, s'introduisant chez des homes soupçonnés de comportements déviants, au risque de se faire prendre. Clyde Hunt, le policier chargé de l'affaire, le surveille discrètement, tout comme sa mère qui reste inconsolable.
Mais la disparition d'une deuxième fillette, suivie de plusieurs découvertes macabres, va ébranler la petite communauté et menacer Jo
hnny.

Je dois bien avouer que j'ai un peu flipper avant de commencer la lecture de ce livre. Pourquoi? simplement parce que tous les avis que j'ai eu dessus étaient absolument excellents... forcément ça fait peur. Peur d'en attendre trop et donc d'être déçu. J'ai fini par me lancer, et au final... je n'ai pas du tout été déçu! :)

"L'enfant perdu", est tout de même un pavé de 600 pages. Ce n'est pas rien. John Hart mène son histoire de bout en bout! C'est juste bluffant! Non content de nous servir des personnages travaillés à la perfection, il le fait avec une belle écriture, fluide.

L'histoire commence pile un an après la disparition d'Alyssa, la sœur jumelle de Johnny.
Johnny justement, enfant de 13 ans, semblant en avoir seulement 10. Gosse totalement paumé, sans le moindre repère. Son père est parti quelques temps après la disparition de sa fille et ne donne plus de nouvelles depuis (hormis quelques lettres). Katherine, sa mère, elle, a totalement sombré dans la drogue, les médocs et l'alcool. Elle survie plus qu'elle ne vit. Prise au piège de Ken Holloway, l'homme le plus riche du coin. Johnny doit donc tout faire seul et ne compter que sur lui-même. Il sèche régulièrement les cours et part retrouver son ami, (le seul!) Jack. Enfant quasi délinquant, avec un bras gauche atrophié du à un accident. Clyde Hunt, le flic du coin, surveille se "beau" monde du coin de l'oeil, tout en gardant en tête la disparition de Alyssa.

Le roman suit principalement le point de vue de Johnny et de Clyde Hunt. L'enfant dans sa quête personnelle, celle de retrouver à tout prix sa soeur jumelle, et un semblant de normalité. Et pourquoi pas son père aussi ? Ce gosse qui ne croit plus en dieu, mais qui se prend pour un mage Indien...
Hunt, lui, est séparé de sa femme, et est totalement obnubilé par cette enquête. Il ne dort quasiment pas et se trouve un peu trop proche de cette famille.

Jamais, l'histoire ne souffre de longueur ou de passages inutiles. les chapitres relativement courts font allez l'histoire à 100 à l'heure. Les rebondissements viennent toujours à point nommé et relancent le livre vers de nouveaux horizons. John Hart sait parfaitement nous tenir en haleine durant ces 600 pages et nous trimballe dans tout un tas de fausses pistes avec un naturel déconcertant. Il n'hésite pas non plus à parler d'un certain nombre d'horreurs, et à faire preuve de violence. Aussi bien physique que psychologique. Les personnages vont souffrir! On ne peut s’empêcher d'avoir de l'empathie pour ce môme qui n'en est plus un. Dès les premiers chapitres lus, il est quasiment impossible d'abandonner la lecture. Il nous faut savoir ce qui est arrivé à cette pauvre Alyssa. Connaître enfin le dénouement. Garder l'espoir jusqu'au bout...
Le dénouement d'ailleurs! Je suis certain que PERSONNE n'est capable de le découvrir avant de le lire. La fin est totalement inattendue!


Avec ce roman John Hart nous montre qu'il maîtrise parfaitement son histoire et ses personnages. Le roman de 600 pages se lit d'une traite ou presque et un nous livre un final inattendu. Tout simplement bluffant!!

_________________________________________________________________________
John Hart - L'enfant perdu - Éditions Le Livre de Poche - 600 pages - 31/08/11

Partager cet article

Repost 0
Published by Demosthène
commenter cet article

commentaires

Critique littéraire 16/08/2013 23:06

ca donne envie en tout cas, je le lirai surement !

Jean 07/08/2013 15:17

Salut Démo,
Belle chronique pour un bouquin que je pense lire encore cette année. J'avais lu "Le Roi des mensonges" du même auteur, j'avais beaucoup aimé et je t'en conseille la lecture.