Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 novembre 2014 7 23 /11 /novembre /2014 01:06
Sélection Noël, Démosthène et les Pétroleuses.

Voilà, voilà, Noël approche à graaaand pas. Vous êtes complètement paumés et vous ne savez pas quoi acheter à votre entourage qui aime tant lire. Ou alors, vous cherchez des idées pour vous...
Héé bien bonne nouvelle. Moi, Démosthène et mes Pétroleuses avons regroupé ici pour vous nos meilleures lectures de l'année 2014.

On espère que vous trouverez votre bonheur dans ces quelques lignes!


Sélection Noël de Démosthène:

Pour vous, oui juuuuste pour vous, j'ai pioché parmi mes 106 lectures de cette année, mes meilleurs moments.


COUPS DE COEUR:

-Hervé commère - Imagine le reste - Fleuve Noir
Un roman noir qui n'en est pas vraiment un. Un roman beau comme une chanson d'amour et puissant comme un morceau rock. Tout en émotion !
-Hannes Rastam - L'affaire Thomas Quick - Denoël
Une histoire vraie! Oui, celle d'un homme un peu fou qui devient, avec l'aide de la police et des psy, le plus grand tueur en série de Norvège. Troublant et digne des pires romans policier.
-Morgane Caussarieu - Je suis ton ombre - Mnemos
Un roman de vampires! Rien que ça! Mais loin, très loin de l'image "propre" qu'ils ont depuis quelques années. C'est un roman entier, violent et trash dont on ne ressort pas indemne !
-Peter Stenson - Déchiré - Super8
Peut-être le digne héritier de la tétralogie du Bourbon Kid. Entre horreur, trash et humour noir. Une comédie pas familiale du tout !
-Paul Cleave - La collection - Sonatine
Le grand retour de Paul Cleave. Un puzzle fou et morbide où l'on croise les personnages de ses 3 premiers romans.
-Gitta Sereny - Une si jolie petite fille - Plein Jour
Une histoire vraie, encore. Celle d'une petite fille de 11 ans accusée du meurtre de 2 enfants. Sans excusez Mary Bell, Gitta Sereny tente d'expliquer le pourquoi du comment et en fait un livre bouleversant et inattaquable tant il est fait avec justesse et sans voyeurisme.
-Anders Fager - Les Furies de Boras - Mirobole
Un recueil de nouvelles qui est bien plus que ça. Entre horreur, hallucinations et autres joyeusetés, Anders Fager créer un univers poisseux aussi glauque qu'attachant.


Les PRESQUE coups de coeur:

-Erik Axl Sund - Les visages de Victoria Bergman (les trois) - Actes noirs
Parce qu'avec cette première trilogie et ce premier pas dans le monde de l'édition, les deux auteurs ont réinventé et repousser les limites du thriller noir, très noir. C'est violent, certes, mais avec une certaine réflexion derrière. Je ne peux que conseiller.
-Karen Perry - Les mensonges - Cherche-Midi
Un roman tout en tension psychologique. Qui dit le vrai, qui dit le faux. Les deux points de vue du couple nous éclairent et nous induisent en erreur tout au long de ce roman qui ne laisse apparaître sa vérité que dans les dernières pages.
-Craig Johnson - Molosses - Gallmeister
Drôle! Drôle, Drôle. C'est désormais mon roman préféré de Craig Johnson. Pour son intrigue bien plus complexe qu'on ne le pense au début, pour ses paysages, mais aussi pour la chaleur de ses personnages, probablement les plus humains et attachant qu'il soit.
-Le dernier hiver de Dani Lancing - P.D Viner - Delpierre
Un premier roman sensible et percutant. Le combat d'une mère durant de longues années pour comprendre ce qui est arrivé à sa fille.
-Josh Malerman - BirdBox - Calmann-Levy
Un thriller transgenre, c'est un peu ça. On oscille avec le fantastique tout au long, sans vraiment savoir vraiment si oui ou non ça en est. L'auteur joue avec les peurs direct de ses lecteurs et ne les lâche pas avant la fin. On en redemande.
-Lionel Shriver - Il faut qu'on parle de Kevin - J'ai Lu
LE choc de l'année. Un livre oppressant et stressant. Jamais plus vous ne verrez les enfants de la même manière après ça...
-Alper Caniguz - L'assassinat d'Hicabi Bey - Mirobole
Drôle et totalement impertinent, ce roman ce joue des codes du polar et nous offre un très bon moment de fraîcheur.


Les Très bonnes surprises:

-Joe Hill - Cornes - J'ai Lu
Un roman inclassable qui oscille entre roman noir, thriller, fantastique et comédie.
Une vraie et grosse réussite!
-Michael Mention - Adieu Demain - Rivages / Noir
Pour moi, tout simplement le meilleur roman de Michael Mention. Noir et obsédant!
-Sarah Lotz - Trois - Fleuve Noir
Un livre écrit comme un récit, comme une histoire vraie qui entraîne les hommes au bout de leur folie et de leurs croyances.
-Inger Wolf - Mauvaises eaux - Mirobole
Probablement l'un des livres qui m'a mis le plus mal à l'aise que j'ai pu lire de ma vie.
Dérangeant, sale, mais terriblement addictif.
-Sophie Loubière - L'enfant aux cailloux - Pocket
Tendresse et émotion sont au rendez-vous de ce livre troublant et touchant! Un thriller 100% psychologique réussi.
-Karen Maitland - La malédiction du Norlofk - Sonatine
La grande prêtresse du polar historique est de retour en France et signe un roman habillement construit et nous entraîne encore une fois dans l'Angleterre du Moyen Âge.
-Dan Smith - Le village - Cherche-Midi
A la frontière entre le thriller, le roman survivaliste et le document historique, Dan Smith signe un premier roman remarquable.
-Paula Daly - La faute - Cherche-Midi
Un Domestic-Thriller comme j'aimerais en lire plus souvent. Une intrigue rondement menée, des chapitres courts, un suspense permanent, une fin édifiante et inattendue. Un très bon moment de lecture.
-Lionel Shriver - Big Brother - Belfond
Lonel Shriver offre un roman un peu plus sage que son cultissime Kevin. Elle décrit et décortique pour nous les relations frères/soeurs et aussi et surtout les dangers de l'obésité et les dérives des régimes aux States.
-J.C Hutchins / Jordan Weisman - Chambre 507 - Super8
Un roman à l'univers et aux références Geek saupoudré d'humour par ci par là, mai surtout de paranoïa et de folie pur. A vous de choisir s'il vire SF ou pas. Pour moi, non!
-Ingrid Desjours - Tout pour plaire - Robert Laffont
Ingrid Desjours revient en force avec un thriller plus sage et 100 % psychologie. Elle travaille ses personnages, creuse une intrigue aux multiples rebondissements et signe une fin hallucinante. Magnifique !
-Yana Vagner - Vongozero - Mirobole
Yana Vagner nous promène dans sa Russie Post-Apo où l'on suit ses protagonistes tentant de survivre. Bientôt les Hommes deviennent plus dangereux et problématique que la maladie elle-même. Elle accentue la psychologie de ses personnages et les façonne à la perfection. Un beau roman d'atmosphère à la tension permanente.
-Lisa Unger - L'appel du mal - Toucan
Un grand roman sur la folie, la manipulation et les secrets de famille. Lisa Unger réussi a nous tenir en haleine jusque dans les dernières pages. Bluffant.
-David Wong - John meurt à la fin - Super8
Si le n'importe quoi et l'absurde ne vous font pas peur, foncez! Et degustez ce roman survolté et loufoque.



Je n'ai pas mis dans la liste "Un vent de cendres" de Sandrine Collette, pour la bonne raison que je l'ai lu en 2013, mais je ne peux QUE vous conseiller de lire ce roman et même son premier, "Des noeuds d'acier". En seulement deux romans elle a su s'imposer comme l'un des plus grands auteurs de polars en France. Deux romans que vous trouverez aux éditions Denoël ou alors aux éditions Le Livre de Poche pour "Des noeuds d'acier" (dont une superbe édition limité pour noël).

Et comme chaque année il me faut remercier les auteurs et éditeurs qui pour certains sont devenus des amis et des gens que j'apprécie et respecte beaucoup !
Et bien sûr remercier mes Pétroleuses chéries :)

Sélection Noël, Démosthène et les Pétroleuses.

~~Pas beaucoup de coups de cœur pour ma part cette année, mais ne dit-on pas parfois que la qualité vaut mieux que la quantité ???

Voilà, mes petits bonheurs pour 2014 (même si l’année n’est point finie) , j’espère que parmi nos suggestions vous trouverez vous aussi de quoi vous éclater les neurones !!

Bonne lecture !!

Sandrine

PS : n’oubliez pas certains livres « coups de cœur" sont aussi des chroniques que vous pouvez retrouver sur le blog hé hé !

Déchiré - Peter Stenson ( Super8)

Dans un monde apocalyptique, où les humains sont devenus des zombies, où la chance de survivre rime avec « défonce perpétuelle ». Sortez des sentiers battus avec ce livre percutant qui déchire !

En ce lieu enchanté – René Denfeld ( Fleuve Editions)

Au cœur des couloirs de la mort où tous les espoirs sont vains, une vision poétique et sensible qui ne vous laisserai pas indemne, un roman profondément humain. Sublime !!

Tout pour plaire - Ingrid Desjours ( Robert Laffont)

On peut être belle, avoir tout pour plaire et cacher son jeu aux yeux de tous. Manipulations, faux semblants, l’art et la manière de vous retourner le cerveau dans tous les sens, vous allez en voir de toutes les couleurs, prendre votre pied en fait !!

Je suis ton ombre – Morgane Caussarieu ( Mnemos)

Quand l’image du vampire revisitée est débarrassée de tous ces clichés mièvres dont on nous abreuve, ça transpire la violence, le sexe, le sang et la mort. C’est brutal, merveilleusement beau, ça réveille les sens et ça fait un bien fou !

Bird Box – Josh Malerman (Calmann Levy)

Surtout n’ouvrez pas les yeux, car ce que vous pourriez voir risquerait de vous rendre fou à mourir. Un survival fantastique, original et très angoissant. A ne pas rater rien que pour avoir un peu peur !!!

Arrive un vagabond – Robert Goolrick (Pocket)

Au cœur d’une petite ville américaine puritaine où les secrets n’ont pas cours, arrive un jour un vagabond qui aura le malheur de tomber amoureux de la mauvaise personne. Les mots sont beaux, l’histoire désespérée et bouleversante. C’est juste magnifique …

Nosfera2 – Joe Hill (JC Lattès)

Victoria peu “voyager “ où elle veut, quand elle le veut, défiant le temps et la gravité. Charles aime les enfants, il a d’ailleurs créé « Christmasland » un pays merveilleux où la magie de noël est éternelle, où les enfants sont rois, mais à quel prix !!!! Et puis un jour Charles s’en prend au fils de Victoria, il n’aurait pas dû …. Un conte fantastique extraordinaire et un talent qui se confirme.

Un vent de cendres – Sandrine Collette (Denoël – Sueurs Froides)

La perte tragique d’un être cher peut-elle rendre fou ? Camille l’apprendra à ses dépens, venue faire les vendanges avec son frères dans un domaine tenu par deux amis, sa vie va basculer, piégée dans une spirale infernale, objet de d’une fascination morbide, arrivera-t-elle à s’en sortir ?? Ambiance sombre et vénéneuse, une réussite, que dis-je ? Une claque magistrale !!!!

Sélection Noël, Démosthène et les Pétroleuses.

76 livres lus cette année en ce qui me concerne, et voici ceux qui m'ont le plus troublée envoûtée, fait vibrer, fait cauchemarder... enfin ceux que j'ai le plus aimé !

Merci aux auteurs pour leur talent et aux éditeurs d'être de si bons partenaires avec nous-autres les libraires.

BONNE LECTURE ET BONNES FETES !!!

Caroline

Ma sélection de polars français :

"L'avocat, le nain et la princesse masquée" de Paul Colize (La Manufacture de livres)

Hugues Tonnon est un avocat spécialisé dans tous types de divorces ou séparations houleuses. Nolwenn, top model et compagne d'un riche homme d'affaires va faire appel à lui avant d'être retrouvée morte. Hugues, dernier à l'avoir vu (et même plus que ça) se retrouve suspect N°1. Un roman noir délicieusement truculent !

Toute ressemblance avec des personnes existantes...

"Un vent de cendres" de Sandrine Collette (Denoël)

Après l'excellent "Des noeuds d'acier", Sandrine Collette revient avec cette histoire moderne de "La Belle et la Bête" saupoudré de cruauté et de perversion jusqu'au final abominable... Bref l'auteur ne laisse aucun répit à son lecteur pour son plus grand plaisir ou désespoir, au choix ! Un polar indispensable à lire.

"Tout pour plaire" d'Ingrid Desjours (Robert Laffont)

Ingrid Desjours débarque dans l'univers du thriller psychologique ! Tout au long de "Tout pour plaire", vous allez vous faire divinement et diaboliquement manipuler, vous allez soupçonner tous les personnages, vous allez douter, flipper, aimer aussi certains personnages à qui vous auriez donné le Bon Dieu... pour rien ! Après "Sa vie dans les yeux d'une poupée", mon chouchou, le virage s'annonçait serré pour Ingrid mais que nenni, elle arrive dans un style où on ne l'attendait pas forcément et forcément avec brio.

"Fais-le pour maman" de François-Xavier Dillard (Fleuve Noir)

Sébastien, médecin généreux et veuf, vit seul avec ses 2 filles. Sous ses allures de Monsieur tout le monde, il cache un terrible secret familial dont les protagonistes, sa mère et sa soeur, vont réapparaître dans son présent, semant terreur et mort sur leur passage et dévastant tout sur son présent. Attention talent ! Ne ratez pas ce premier thriller implacable !

"La trace du silure" de Sylvain Forge (Le Toucan)

Isabelle Mayet, flic du 36, nouvellement mutée sur Nantes, se jete à corps perdu dans une enquête refermée trop tôt sur la mort d'un ermite et de son chien sur une île de la Loire. Seule avec sa mère atteinte d'Alzheimer, elle va devoir se battre pour se faire entendre et résoudre cette enquête mais au péril de sa vie... Ne passez pas à côté de ce polar !

"Sans faille" de Valentin Musso (Seuil)

Manipulations, mensonges, fausses pistes, bonds dans le passé... le lecteur est baladé sur plus de 300 pages dans une histoire d'amitié entre deux jeunes hommes qu'à la base tout opposait. Théo est né avec une cuillère en argent dans la bouche et réussit sa vie, aussi bien sentimentale que sociale. Romuald, quant à lui, est né en banlieue et a trimé pour réussir à décrocher une bourse dans une prépa réputée. Cachant ses origines, il va être enrôlé par Théo, sa vie facile, sa copine, la drogue, l'insouciance... jusqu'au drame. Une intrigue formidablement bien menée où le suspens et les surprises (souvent mauvaises !) sont omniprésentes tout au long des pages jusqu'à un final étonnant et détonnant. "Sans faille" ou la vengeance est un plat qui se mange froid. Entre thriller et thriller psychologique, "Sans faille" est une totale réussite !

"Code 93" d'Olivier Norek (Pocket)

Un thriller coup de poing écrit par un lieutenant de Police du 9.3 justement. Un putain de bon livre où l'on imagine aisément que toutes les horreurs décrites sont déjà malheureusement arrivées. Un style percutant, une intrigue glauque, des flics enfermés et enferrés dans leur travail, des heures sup, des meurtres, des salauds dans les deux camps... Une très belle découverte qui me donne envie de plonger dans le tome 2 "Territoires" (éditions Michel Lafon) et de retrouver les personnages de cette première enquête.

"Angor" de Franck Thilliez (Fleuve Noir)

Grosse claque ! Mon premier Sharko ! J'ai été totalement embarquée dans cette histoire de fous, cette histoire innommable, cette histoire de trafic d'organes. Camille, gendarme dans le Nord, rejette son nouveau coeur. Sharko, lui s'embarque sur une enquête de trafic humain après avoir retrouvé 12 corps de femmes roms mutilés et découpés. Lucie, maman au foyer, trépigne à la maison, et va reprendre du service plus tôt que prévu. Franck Thillliez nous fait voyager en France, en Espagne et en Argentine dans ce thriller à 100 à l'heure où l'horreur est à chaque coin de page ! Je n'en dis pas plus... ce livre est une tuerie !

Ma sélection de polars étrangers :

"Fleur de cimetière" de David Bell (Actes Sud noirs)

Caitlin, 12 ans, disparaît un beau matin alors qu'elle promenait son chien seule dans un parc. Quatre ans plus tard alors que sa mère a fait son deuil, son père, lui ne désespère pas et s'accroche à l'idée de son retour prochain. Et il a bien raison, car Caitlin réapparaît ! Elle réapparaît mais n'a q'une seule envie, repartir et partir rejoindre son bourreau. Que s'est-il passé pendant ces quatre années ? Un polar dérangeant sur le syndrome de Stockholm qui fait froid dans le dos...

"La collection" de Paul Cleave (Sonatine)

Comment le résumer ? Un ancien aliéné décide de commencer une "collection" de tueurs en série. Pour cela il va traquer l un d entre eux qu il va réussir à prendre dans ses filets. Pendant ce temps là, Theodore Tate, toujours en pleine rédemption de l accident qui a bien failli coûter la vie à Emma Green (voir Nécrologie) se voit embaucher par le père de celle-ci quand elle disparaît mystérieusement... Ajoutez à cela le flic Shroder (voir Un employé modèle) qui enquête sur les traces des nombreux disparus, Jack Hunter (voir Un père idéal) qui va tenter d aider de la prison où il est toujours enfermé, des infos sur le parcours de Melissa, la tueuse d Un employé modèle... Bref j espère que vous avez bien en tête les 3 premiers parce que si oui, ce livre c est de l or en barre ! Jamais rien lu de pareil, Paul Cleave a une maîtrise de tous ses livres et de tous ses personnages, pour en fait créer une seule et même oeuvre, complète, riche et diaboliquement bien ficelée. Je conseille à ceux et celles qui sont tentés de les lire vraiment dans l ordre.

"Ecoute-nous" de Liz Coley (Presses de la Cité)

Angela, 13 ans, rentre chez elle comme si de rien n'était... sauf qu'elle a disparu pendant trois années et ne se souvient de rien. Commence alors un travail presque quotidien avec une psy pour comprendre. Un livre incroyable sur la dissociation d identités qui va faire resurgir un passé trouble et monstrueux.

Un livre original, déroutant et magistral !

"La faute" de Paula Daly (Cherche-Midi)

Lisa, mère au foyer débordée, censée garder pour la nuit une copine de sa fille, ne s'aperçoit pas de son absence. Et pour cause, elle a été enlevée. Commence alors une enquête qui va faire remonter à la surface différents secrets, tous pour plus cauchemardesques les uns que les autres jusqu'à ce que la vérité éclate...

Un thriller psychologique impossible à lâcher !

"Nos désirs et nos peurs" de Wulf Dorn" (Cherche-Midi)

Série de morts dans une unité psychiatrique... L'auteur de "L'interprétation des peurs" revient avec une intrigue avec toujours en toile de fond le milieu hospitalier. Jan Forstner a été témoin à l'âge de 12 ans d'un double drame, l'enlèvement de son petit frère et le suicide d'une patiente de l'hôpital. Devenu adulte et psychiatre, il va être confronté à son passé...

"Les neuf cercles" de R.J.Ellory (Sonatine)

Le titre anglais "The devil and the river" collait beaucoup mieux au contenu du livre pour le coup que "Les neuf cercles" mais qu importe, cette nouvelle histoire est passionnante, riche en personnages et en rebondissements et c est tout simplement un plaisir sans nom que d être baladé dans le Mississipi des années 70 par Mister Ellory. L histoire : John Gaines, shérif de son état découvre le corps d une jeune femme disparue depuis 20 ans très bien conservé dans de la vase. La découverte de son corps va provoquer une série de meurtres de personnes ayant été amis avec elle 20 ans auparavant. Gaines enquête, se perd entre les différents témoignages et personnages pour finir par découvrir ce qui s est réellement passé et pourquoi. Un roman noir et fort qui, si vous avez aimé ses précédents romans, vous embarquera dans une nouvelle expérience riche en émotion.

"Deep winter" de Samuel W. Gailey (Gallmeister)

Danny, homme devenu simplet et orphelin suite à un drame durant son enfance, est accusé à tort du meurtre d'une jeune serveuse, qui était sa seule amie dans la petite ville où il habite. Réputé gentil et ne pouvant faire mal à une mouche, le doute d'installe, sauf que qui croire, lui ou un officier des forces de l'ordre machiavélique ? Très bien écrit et très efficace, une nouvelle découverte signée Gallmeister. Un premier roman noir très réussi.

"Le jardin de bronze" de Gustavo Malajovich (Actes Sud noirs)

Moira, 4 ans, part avec sa baby-sitter à un anniversaire. Non seulement, elles n'y arriveront jamais mais toutes les deux vont disparaître. Commencent alors deux enquêtes parallèles, celle de la Police qui patauge, et celle du père, secondé par un détective privé assez original et débordant d'idées pour les retrouver.

Un polar argentin sublime et noir à souhait !

"La deuxième vie d'Amy Archer de R.S. Pateman (Actes Sud noirs)

Amy Archer, 10 ans, a disparu voilà 10 ans justement. Son père a refait sa vie mais sa mère est toujours à sa recherche. Un beau jour, une petite fille de 10 ans, Esme, vient frapper à sa porte accompagnée de sa mère. Elle affirme être la réincarnation d'Amy. Mensonge ou vérité ? Folie ou réalité ? Qui croire ??! Et vous, croyez-vous en la réincarnation ?

"Le village" de Dan Smith" (Cherche-Midi)

Hiver 1930 en Ukraine, un tueur d'enfants sévit au milieu de la guerre. Luka, ancien vétéran, se lance à la poursuite du ravisseur qui a kidnappé sa nièce, quitte à prendre le risque de laisser sa femme et sa fille seules dans son village. Ses jumeaux l'accompagnent. Ils vont traquer le tueur dans une nature hostile et froide, ils vont tenter de survivre et surtout de ne pas se faire attraper par les soldats qui sont partout. Un roman superbe, bouleversant et tellement humain.

"L'appel du mal" de Lisa Unger (Le Toucan)

Lana Granger, étudiante en psycho et jeune femme très discrète à l'histoire familiale sombre et dramatique, devient la baby-sitter de Luke, 11 ans, garçon perturbé et manipulateur. De leur rencontre va naître un jeu malsain et dangereux qui risque bien de n' avoir que pour issue finale, la mort. Une intrigue divinement et diaboliquement bien ficelée, qui sème quelques indices tout au long des pages, mais qui perd aussi beaucoup le lecteur, pour son plus grand bonheur car le dénouement final n'en est que meilleur !

Ma sélection de romans :

"Imagine le reste" d'Hervé Commère (Fleuve)

Un livre magnifique et très touchant sur trois personnages qui ont chacun leur partie de livre, leur propre voix et dont les destinées sont liées : un petit truand de Calais, un chanteur de karaoké futur rock star internationale et un homme d affaires peu fréquentable. Leurs trois histoires, leurs trois parcours, leurs trois vies sont différents... néanmoins leurs routes vont à tous se croiser pour former cette formidable histoire à la fois d amitié, d amour et de trahisons.

"Le grand ménage du tueur à gages" d'Hallgrimur Helgason (Presses de la cité)

Les lecteurs français ont découvert l'auteur Islandais Hallgrimur Helgason il y a quelques mois avec le très original "La femme à 1000°". Une nouvelle bonne surprise que ce "Grand ménage du tueur à gages", qui allie humour, originalité, cocasserie, truculence, j'en passe et des meilleures, bref je suis conquise ! L'histoire rocambolesque d'un tueur à gages obligé de fuir vers l'Islande et de se faire passer pour un prêcheur invité dans une famille très croyante et très pratiquante mais qui va se révéler très surprenante dès lors que la supercherie va être révélée. Ce roman espiègle m'a fait penser au délicieux Fakir de Romain Puértolas car il y a de la tendresse dans ce livre, de l'amour et beaucoup de dérision. Bref, vous hésitiez ? N'hésitez-plus !

"Son of a gun" de Justin St. Germain (Presses de la cité)

Premier roman de Justin St Germain qui démarre son oeuvre par un roman autobiographique très émouvant ayant pour thème la mort de sa mère, femme qui a papillonné d'hommes en hommes durant toute sa vie, parfois au détriment de ses deux fils qui auraient aimé avoir une mère moins souvent amoureuse, s'enflammant moins pour des aventures sans lendemain ou presque et ne se mariant pas tous les quatre matins, bref une maman "normale". Mais malgré le récit des aventures amoureuses très nombreuses de cette maman tout à la fois entière et passionnée, on sent bien que cette femme a réussi à donner beaucoup d'amour à ses deux fistons en se sacrifiant souvent pour eux quand même.. "Son of a gun" est un bel hommage à cette maman hors norme qui finira par être assassinée par son dernier amant et dont le fils cadet Justin, décidera quelques années après sa mort, de mener une enquête auprès de ses anciens compagnons pour essayer de mieux comprendre celle qu'il a toujours aimé aveuglément, sa mère. Poignant, dérangeant, un superbe premier roman.

"Big brother" de Lionel Shriver (Belfond)

Un grand, un beau livre dont la fin vous assommera Avec ce "Big Brother", l'auteur du livre choc "Il faut qu'on parle de Kevin", nous plonge dans le défi d'un homme, à savoir perdre 100 kg en un an. Coaché par sa soeur, il va aller au bout de lui-même pendant cette année de privation et de souffrance. Un livre violent et poignant qui vous laissera un goût amer.

"Goat mountain" de David Vann (Gallmeister)

Après son inédit "Dernier jour sur terre", David Vann nous offre un nouveau roman dont l'histoire tourne encore et toujours autour des armes, thème qui lui tient à coeur, le fascine et le terrorise en même temps. Restant comme souvent dans un univers uniquement masculin, il nous livre ici l'histoire de trois hommes et d'un jeune garçon de 11 ans (grand-père, père, fils et ami de toujours) qui, partis pour une partie de chasse, se retrouvent avec le cadavre d'un braconnier sur les bras. Que faire du corps ? Quoi décider ? Qui doit décider ? Comment ces quatre personnages vont pouvoir poursuivre leur périple alors qu'ils ne souhaitent pas gérer la situation de la même manière ? Comme toujours, la mort rôde dans l'univers de David Vann, lui-même ayant une histoire familiale tragique qui a marqué sa vie et son destin d'écrivain. Un conte philosophique et religieux éprouvant dont vous ne sortirez pas indemne, si tant est qu'on puisse sortir indemne d'un seul des romans de David Vann !

"Il est de retour" de Timur Vermes (Belfond)

Adolph Hitler se réveille dans un terrain vague en 2011. Pris pour un comédien allumé et habité par son personnage, le show business s'empare de lui. Programmé dans un show télé, il fait un malheur avec ses sketchs-discours et amuse ses spectateurs. Un livre fou, un livre gonflé, un livre à ne pas manquer ! Etonnant, drôle et désopilant !

Repost 0
Published by Demosthène
commenter cet article
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 18:20
TOUT POUR PLAIRE  - Ingrid DESJOURS - Sandrine

Résumé :

Voila, vous y êtes. Arrivés au point de rupture. Depuis longtemps déjà, votre couple dérange. Parce qu'une belle et brillante jeune femme n'a pas pu renoncer à tout pour se consacrer à son riche mari comme ca, sans être influencée. Ou vénale. Parce qu'un séducteur avide de pouvoir n'a pu obtenir la totale dévotion de son épouse que par la tyrannie et la manipulation. Comme tous les pervers narcissiques. Oui les ragots vont bon train. Alors quand s'installe chez vous un deuxième homme, aussi attirant que sulfureux, les esprits s'échauffent davantage. Et la disparition pour le moins suspecte de sa femme n'arrange rien. Bien au contraire. Pour vos voisins sont désormais réunis tous les ingrédients d'un drame conjugal qui pourrait bien vous mener à la mort. Vous aurez été prévenus. Voilà, vous y êtes. Arrivés au point de rupture... ~

Ingrid Desjours, n’est rien qu’une manipulatrice, maintenant je le sais ….

Elle m’aura mis les nerfs à rude épreuve tout au long de cette lecture, elle m’a fait douter de ma perspicacité en permanence, je me suis même cru plus forte qu’elle en me disant : ça y est je sais !!!!

Et puis comme le chat se joue de sa proie , l’agaçant, la titillant lui donnant l’illusion qu’elle pourra s’échapper , elle resserre l’étau et réduit toute chance à néant.

Perversité, manipulation, calcul, vengeance, sont les maîtres mots qui animent tous ses personnages, qu’il en devient impossible de savoir qui veut le bien ou le mal, qui est honnête et qui ment.

C’est tout de même un défi de pouvoir faire chavirer chaque situation que nous lecteurs considérions comme acquise, de ne pas se planter , de rester cohérente et au contraire d’alimenter la trame et le suspense avec un peu plus de force et de détermination, de nous faire aimer et éprouver de la compassion et de réduire ses sentiments à peau de chagrin en quelques lignes.

On est allègrement malmené jusqu’au terrible final, mais c’est une sensation tellement exquise qu’on ne va pas s’en plaindre !!!

C’est machiavélique et parfaitement maîtrisé, c’est encore une autre facette de cette auteure pleine de surprises que je découvre et qui confirme son incontestable talent et aussi contrairement à ce qu’elle pourrait dire qu’elle est bien devenue « la nouvelle reine du thriller »

~~A vous de jouer, d’y croire, de vous faire berner, maltraiter par cette histoire qui a Tout pour plaire !

Bonne lecture !

Sandrine

Repost 0
Published by Demosthène
commenter cet article
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 17:46
"La Collection" - Paul Cleave - Démosthène

Des gens disparaissent à Christchurch. Par exemple Cooper Riley, un distingué professeur de psychologie criminelle. Ou encore l'une de ses étudiantes Emma Green. Theodore Tate, qui vient de sortir de prison, où il purgeait une peine pour avoir quelques mois plu tôt renversé et blessé accidentellement Emma alors qu'il état ivre au volant, est engagé par le père de celle-ci pour la retrouver. Mû par un intense sentiment de culpabilité, Tate recommence donc à arpenter les rues brûlantes de la ville, conscient que chaque heure qui passe voit se réduire les chances de retrouver Emma vivante. Bientôt, ses pas le mènent vers l'ancien hôpital psychiatrique de Christchurch, Grover Hills, un établissement au sombre passé. Il va alors être amené à affronter deux personnages pour le moins inquiétants. Melissa X, une tueuse en série dont la police qui possède pourtant ses empreintes, son ADN et sa photo, n'est jamais parvenue à déceler la véritable identité. Et un mystérieux individu, amateur de serial killers au point de les collectionner...



Haaa ce cher Paul est de retour! ENFIN !! Putain que ça a été long (presque 2 ans).
Pour la petite histoire, il faut savoir que mon préféré de Cleave est son premier publié en France, "Un employé modèle". J'ai adoré "Un père idéal" également, mais j'ai été moyennement convaincu par "Nécrologie". Le côté un peu too much du personnage principale trop surhumain.
En apprenant que "La collection" est la suite directe je n'étais pas des plus pressé de plonger dans la lecture. Grave erreur.... C'était TROP BON !

Paul, cet ami qui nous veut (presque) du bien sait nous faire passer les émotions de ses personnages et n'hésite pas une seule seconde à leur faire mal, pour mieux NOUS faire mal. Ce Tate souffre encore pas mal pendant ces presque 500 pages. Le roman est noir, définitivement noir, mais l'humour est aussi présent. Plus que dans le précédent. C'est toujours satirique et second degré bien sûr... mais ça fait un bien fou de pouvoir respirer un peu d'air non vicié.
Le sanglant répond à l'appel au détour de certaines pages et bordel que c'est violent! Au final, c'est ce qu'on aime, non??

Je ne peux pas parler de ce livre sans parler des personnages, car Paul Cleave en seulement 4 livres a réussi un truc énorme! Créer un univers bien à lui où le personnage central n'est pas Tate et même Joe, mais la ville de Christchurch! Les 4 romans se passent plus ou moins au même moment et toujours, toujours, toujours dans Christchurch. Si bien que dans "Nécrologie", Joe (de "Un employé modèle") fait une courte apparition. Là.... ce sont des personnages des trois premiers romans qui vont se croiser (je ne vous dis pas qui). Il a créé un zoo. C'est un travail titanesque de recouper tout ça.

L'intrigue, quand à elle, est tout juste superbe, il se joue de nous pendant une grosse partie du roman grâce à des non-dits. On fonce, tête baissée et on subie le choc de révélation en surprise. La psychologie de tous les personnages est au top tout comme son écriture fluide et les chapitres relativement courts. Et si parfois on se demande où il veut aller, et si le roman ne prendrait pas des tournures étranges, le tout s'emboîte à la perfection, tel un puzzle macabre dans un univers où le morbide côtoie l'humour et le charmant. Un roman fou.


Accrochez-vous, ça va saigner!!

"La collection", est un gros coup de coeur!! Vivement la suite des aventures de... bah de Christchurch !

Démosthène.
__________________________________________________________________________________

Paul Cleave - La Collection - 475 pages - Éditions Sonatine - 23/10/14

Repost 0
Published by Demosthène
commenter cet article
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 12:50
GOAT MOUTAIN - David Vann - Sandrine

Résumé : Automne 1978, nord de la Californie. C’est l’ouverture de la chasse sur les deux cent cinquante hectares du ranch de Goat Mountain où un garçon de onze ans, son père, son grand-père et un ami de la famille se retrouvent comme chaque année pour chasser. À leur arrivée, les quatre hommes aperçoivent au loin un braconnier qu’ils observent à travers la lunette de leur fusil. Le père invite son fils à tenir l’arme et à venir regarder. Et l’irréparable se produit

3 hommes et un jeune garçon de 11 ans, une partie de chasse qui vire au drame lorsque le gamin tire sur un braconnier …..

On ne sait pas pourquoi, ni ce qu’il lui a pris. Toute l’histoire va s’articuler autour de ce crime qui est vécu par chacun de manière très personnelle, qui va révéler chaque caractère.

Que faire ? Quelle est la décision à prendre ? Chacun à sa petite idée, et pourquoi pas radicale et définitive !

Une fois de plus nous abordons la relation père-fils, thème si cher à l’auteur, sauf que celle-ci est exclue de toute forme de tendresse pour laisser place aux non-dits, à la soumission et à une violence aussi bien physique que morale.

Pour ceux qui ne l’auraient pas encore compris, David Vann est un homme traumatisé qui se sert de son écriture comme d’un exutoire, une thérapie. Très peu de dialogues, mais beaucoup d’introspection dans ce roman noir et très intense, et parfois, quelques phrases qui peuvent sembler confuses mais qui sont intimement liées au style de l’auteur. Il n’est pas toujours aisé de pénétrer l’âme d’un être meurtri, mais on se doit de mettre sa sensibilité à nu pour pouvoir comprendre et mesurer toute l’ampleur de la souffrance traduite dans ces pages…

C’est un livre âpre, dur sans concessions ni compassion, une lecture qui ne laisse pas indemne. Je dois avouer que certains chapitres ont été pour moi quasi insoutenables, tant ils étaient empreints de cruauté et de barbarie, et pourtant j’ai continué ma lecture hypnotique, espérant une délivrance qui je le savais ne viendrait jamais …. Les références bibliques y sont très présentes, David Vann oscillant toujours entre dieu et le diable, le paradis et l’enfer, accordant ainsi à ses personnages le libre arbitre, le choix des armes, voir quelques circonstances atténuantes …

On peut ne pas aimer ce livre, car il faut s’accrocher et saisir l’univers si particulier de cet auteur, pour en apprécier toute la profondeur et la poésie.

Goat Moutain n’est pas un polar, c’ est une lutte pour l’existence, un drame humain irréversible, un coup de poing dans le cœur, Il vous faudra juste esquiver les chocs et supporter l’odeur du sang…

Bonne lecture

Sandrine

Editions Gallmeister – 256 pages

Repost 0
Published by Demosthène
commenter cet article
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 14:41
Ma rentrée polars - Caroline


"Tout pour plaire" d'Ingrid Desjours

Après "Echo" en 2009, "Potens" en 2010 et le fracassant "Sa vie dans les yeux d'une poupée" l'année dernière, Ingrid Desjours débarque dans l'univers du thriller psychologique !

Comment résumer "Tout pour plaire" ? Pas simple.

Déborah et David sont mariés. Leur voisine soupçonne rapidement que Déborah vit emprisonnée entre les griffes de son mari, un pervers narcissique.

Nicolas, le frère de David, débarque dans leur vie avec sa petite fille Emma après plusieurs années de silence car sa femme a disparu. La tension va vite être palpable dans la maison.

Sacha enquête, entre autre, sur la disparition de la femme de Nicolas et, séduit par Déborah, ne va avoir de cesse que de tourner autour de leur maison qui renferme tant de secrets.

Séduction, manipulation, mensonges, sexe, violence... tout au long du livre, vous allez vous faire divinement et diaboliquement manipuler par l'auteur, vous allez soupçonner tous les personnages, vous allez douter, flipper, sursauter, aimer les uns pour mieux détester les autres... en un seul mot, vous allez être CONQUIS par ce livre !

Sortie le 2 octobre 2014 aux éditions Robert Laffont - 528 pages - 21,50 euros

http://www.laffont.fr/site/tout_pour_plaire_&100&9782221145944.html

"Les neuf cercles" de R.J. Ellory

Le titre anglais "The devil and the river" collait beaucoup mieux au contenu du nouveau livre de Roger Ellory que "Les neuf cercles" mais qu'importe, cette nouvelle histoire est passionnante, riche en personnages et en rebondissements et c est tout simplement un plaisir sans nom que d être baladé dans le Mississipi des années 70 par l'auteur.

L histoire : John Gaines, shérif de son état découvre le corps d'une jeune femme disparue depuis 20 ans, si bien conservé dans de la vase que cela en est troublant. La découverte de son corps va provoquer une série de meurtres de plusieurs personnes ayant été amis avec elle 20 ans auparavant. Gaines enquête, se perd entre les différents témoignages et personnages pour finir par découvrir ce qui s'est réellement passé et pourquoi.

Le talent et la grande force de l'auteur a toujours été de développer tous ses personnages, même les personnages secondaires, pour leur donner une vie propre à chacun afin que le lecteur s'attache à eux, même si ce n'est que pour quelques pages.

"Les neuf cercles" ne déroge pas à la règle et le livre est composé d'une myriade de personnages, qui ont chacun leur place et un rôle bien défini dans cette histoire glauque et néanmoins pleine d'émotion.

Un roman noir et fort qui, si vous avez aimé ses précédents romans ("Seul le silence", "Vendetta", "Les anonymes", "Les anges de New York" et "Mauvaise étoile") vous embarquera dans une nouvelle expérience riche, tant en émotion qu'en surprises.

Attention, je rappelle aux lecteurs que tous les romans de Roger Ellory sont addictifs !

Sortie le 2 octobre 2014 chez Sonatine éditions - 450 pages - 22 euros

http://www.sonatine-editions.fr/livres/Les-Neufs-Cercles.asp

"Derniers instants" de Steve Mosby

Quatrième roman de Steve Mosby publié en France, et comme pour les trois premiers ("Un sur deux", "Ceux qu'on aime" et "Les fleurs de l'ombre") je trouve les idées et les cheminements de l'auteur toujours intéressants et originaux mais il me manque toujours ce petit quelque chose qui ferait que ses livres seraient passionnants.

Néanmoins, je continue à suivre l'auteur et à lire ses livres en me disant toujours que le prochain sera le bon !

Deux histoires parallèles : Alex Connor, s'est exilé à la mort de sa femme Marie, délaissant tout et tout le monde derrière lui. Il va apprendre la mort de sa meilleure amie, dont le corps reste introuvable et décide de refaire surface.

Paul Kearney, quant à lui, traque un serial killer. Le chrono est en marche.

Les destins d'Alex et de Paul vont se rejoindre dans un bain de sang.

Sortie le 16 octobre 2014 chez Sonatine éditions - 450 pages - 22 euros

http://www.sonatine-editions.fr/livres/Derniers-Instants.asp

"La collection" de Paul Cleave

Un livre de fou, un livre mêlant tous les personnages des trois premiers Paul Cleave ("Un employé modèle" 2010, "Un père idéal" 2011 et "Nécrologie" 2013), un livre intense bref un livre qui ne vous laissera aucun répit !

Un ancien aliéné décide de commencer une "collection" de tueurs en série. Pour cela il va traquer l'un d entre eux qu'il va réussir à prendre dans ses filets.

Pendant ce temps là, Theodore Tate, toujours en pleine rédemption de l'accident qui a bien failli coûter la vie à Emma Green (voir "Nécrologie") se voit embaucher par le père de celle-ci quand elle disparaît mystérieusement...

Ajoutez à cela le flic Carl Schroder (voir "Un employé modèle") qui enquête sur les traces des nombreux disparus, Jack Hunter (voir "Un père idéal") qui va tenter d aider de la prison d'où il est toujours enfermé et des infos sur le passé et le parcours meurtrier de Melissa, l'âme sœur de Joe Middleton (voir "Un employé modèle")...

Bref j espère que vous avez bien en tête les trois premiers parce que si oui, ce livre c'est de l'or en barre, je n'ai jamais rien lu de pareil !

Paul Cleave a une maîtrise de tous ses livres et de tous ses personnages, pour en fait, ne créer qu'une seule et même oeuvre, complète, riche et diaboliquement bien ficelée.

Je ne peux que conseiller à celles et ceux qui sont tentés par cette expérience de lire les livres de Paul Cleave vraiment dans l ordre, vous n'y gagnerez qu'en bonheur !

Sortie le 23 octobre 2014 chez Sonatine éditions - 350 pages - 21 euros

http://www.sonatine-editions.fr/livres/La-Collection.asp

"Satan était un ange" de Karine Giébel

Karine Giébel délaisse la noirceur et la perversité de bon nombre de ses anciens romans tels que "Meurtres pour rédemption", "Juste une ombre" ou encore le précédent "Purgatoire des innocents" pour se consacrer au côté plus humain sur son dernier roman "Satan était un ange".

François, condamné à mourir dans les mois à venir d'une tumeur, fuit l'hôpital et les traitements proposés afin de s'évader une dernière fois dans sa vie.

Il va prendre en auto-stop, Paul, jeune chien fou, qui va en quelques jours lui faire changer toute sa vision de la vie, de sa vie bien rangée d'avocat.

Leur rencontre improbable (leur âge et leur monde si différents) va casser leurs codes et les deux hommes vont se nourrir l'un de l'autre afin de se sortir d'un piège mortel qui se referme peu à peu sur eux.

La mort rôde, omni présente, comme dans l'ensemble de son œuvre mais cette fois-ci, Karine Giébel ne fait pas souffrir son lecteur autant que dans ses précédents romans tellement éprouvants et je pense bien sûr à "Meurtres pour rédemption" qui m'a, pour ma part, laissée en larmes et totalement anéantie !

Pas trash, pas pervers, non un simple polar bien écrit, efficace et qui tient son lecteur en haleine jusqu'au dénouement.

Les fans de l'univers sombre et glauque et de la folie malsaine de l'auteur vont être surpris, peut-être même déçus, mais ne passez pas à côté de son dernier roman... vous reconnaitrez sans doute en Paul, le petit frère de Marianne...

Vous n'étiez pas prêts pour les abysses sans fond, restez donc flotter à la surface avec "Satan était un ange" !

Sortie le 13 novembre 2014 chez Fleuve Noir éditions - 20 euros

Caroline - Crâneusoline

Repost 0
Published by Caroline
commenter cet article
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 18:26
BIRD BOX - Josh Malerman - Sandrine

Résumé : Malorie élève ses enfants de la seule façon possible : barricadés chez eux. Dehors, il y a un danger terrible, sans nom. S’ils s’aventurent à l’extérieur, ce sera les yeux bandés pour rester en vie. S’ils ôtent leurs bandeaux, ils se donneront la mort avec une violence inouïe. Malorie a deux solutions : rester cachée avec ses enfants, isolée, ou bien entamer un terrifiant périple jusqu’au fleuve dans une tentative désespérée, presque vaine, pour rejoindre une hypothétique colonie de survivants. La maison est calme. Les portes sont verrouillées, les rideaux sont tirés, les matelas cloués aux fenêtres. Les enfants dorment dans la chambre de l’autre côté du couloir. Mais bientôt, elle devra les réveiller et leur bander les yeux. Aujourd’hui, ils doivent quitter la maison et jouer le tout pour le tout.

J’ai commencé cette histoire sans arrières pensées, quoique ! Suivre le périple d’une mère et de ses enfants qui pour leur survie doivent cheminer le long d’un fleuve les yeux bandés, on se dit oups, ne va-t-on pas un peu s’emmerder ???

Comment l’auteur va-t-il nous guider, nous captiver et nous surprendre ?

Autant de questions que j’ai vite oubliées !!

L’histoire alterne entre ce voyage et les souvenirs de l’héroïne nous racontant le début des événements sans nous en donner les causes, amenant petit à petit des personnages qui comme Malorie font partie des rares survivants du « Mal » qui s’est abattu sur le monde. On se retrouve plongé dans un huit clos étouffant, au sein duquel les tensions vont monter petit à petit distillant le doute et la méfiance. Les personnalités s’exacerbant peu à peu sur fond de terreur et de lutte pour la survie, car lorsque l’on ne peut pas voir contre qui ou quoi lutter, la peur devient irrationnelle et totalement incontrôlable et parfois mieux vaut la mort que cette lumière sourde teintée de folie…

Les quelques excursions en extérieur pour trouver des vivres donnent lieu à des grands moments de frousse et de sueurs froides. Mais le pire reste cette lente progression « dans le noir » pour Malorie et ses enfants, peuplée de bruits, de souffles et de hurlements non identifiables, c’est carrément flippant !!!

Si vous souhaitez un petit livre bien « LISSE» ou vous saurez à la fin le pourquoi du comment, passez votre chemin !! Si par contre vous avez l’esprit ouvert et prêt à être titiller dans tous les sens, ce livre est pour vous car c’est toute sa force !

Josh Malerman dont c’est le premier roman, réussit le pari de nous embarquer dans une histoire « à l’aveugle », ou la suggestion laisse libre cours à l’imagination, en maintenant une tension oppressante et permanente. L’angoisse va crescendo, chaque page étant un peu plus éprouvante que la précédente.

On peut tout imaginer dans cette histoire ou se dire qu’en fait tout ça n’est peut-être qu’un leurre, que rien de tout cela n’existe … A vous de voir ! Au final la recette fonctionne à merveille, et malgré une fin un peu convenue c’est un très très bon livre ! A ne pas manquez !

Bonne lecture Sandrine

En Librairie le 17 septembre 2014 - Calmann-Lévy - 372 pages

Repost 0
Published by Demosthène
commenter cet article
31 août 2014 7 31 /08 /août /2014 15:17

Comme on est des gentils, on vous offre aujourd'hui un article écrit à 4 mains.
On vous parle de "Je suis ton ombre" de Morgane Caussarieu. Si on s'y met à deux pour vous en parlez c'est parce que nous avons eu tout les deux un véritable et gros, gros, gros coup de coeur pour ce livre !
Et surtout parce que chacun de notre côté nous avons tenté d'écrire un article. Article qui nous paraissait toujours fade et ne rendait pas hommage à ce livre. Alors forcément, à deux, on est plus fort!

 

 

L'avis de Sandrine:
Poil de Carotte vit dans un petit village où il ne se passe rien, c'est un de ces enfants laissés pour compte, un môme qui tente de survivre à l'ennui et à un drame familial auprès d'un père handicapé qui ne lui donne plus d'attention et peu de tendresse, un élève peu motivé et souffre-douleur du caïd de l'école. Jusqu'au jour où guidé par un chat noir qui parle, oui oui, j'ai bien dit qui parle, il va découvrir au coeur des restes d'une baraque incendiée, un carnet rédigé 300 ans plus tôt par un enfant vraisemblablement du même âge que lui, et là, sa vie va changer au fil des pages, inexorablement...
Le jeune narrateur nous emmène à la Nouvelle-Orléans, au coeur du Bayou, ou vivent des êtres malsains et cruels, qui s'en prennent aux faibles pour assouvir leur besoin de débauche. Nous voilà aspirés dans un tourbillon infernal, respirant la moiteur sulfureuse et sexuelle du sombre Bayou, frémissant de ses légendes monstrueuses, sauf que certaines créatures aux dents longues existent et qu'elles rodent dans le noir, guettant leurs proies pour étancher leur soif et combler leur insupportable solitude... 
​Car tous les monstres ont besoin d'amour.

Je n'ai pas envie d'en dire plus au risque de révéler trop de choses, et de ne pas rendre justice à un tel roman, car comme Poil de Carotte, j'en ai presque perdu mon âme durant ces 280 pages. L'ambiance vénéneuse de ce livre est fascinante et exerce une telle attraction qu'il est difficile de ne pas aller au bout d'une seule traire! L'écriture est aboutie et d'une grande maturité, plume d'un nouveau genre, Morgane Caussarieu a tout d'une grande et est à mon humble avis, incontournable dans l'univers de la littérature fantastique. Pour ceux qui ont lu «Dans les veines», son précédent livre, il y a le plaisir d'y retrouver certains personnages, à découvrir leur histoire et à nous les rendre encore plus familiers. Bien entendu, c'est un Énorme coup de coeur!!! C'est beau comme l'amour et le sexe, la mort et la vie quand tout se mélange pour ne faire qu'un tout...

L'avis de Démosthène:
Ce roman se lit d'une traite, d'un souffle. D'ailleurs, il ne se lit pas, il se vit! Morgane Caussarieu fait preuve de beaucoup d'empathie pour ses personnages, ce qui ne les rend que plus humains, plus vivants, plus... attachants. L'auteur prend le pari d'écrire de façon... "parler". Elle écrit, comme ce gosse parle, en argot. C'est un pari risqué, certes, mais réussi, puisque ça ne fait que renforcer l'impression d'immersion.
C'est un récit entier et sans la moindre concession. L'histoire est cruelle, violente et parfois injuste, à l'image de la vie. On s'enfonce dans un monde poisseux. Celui de l'adolescence, où il est difficile de faire ses adieux à son enfance, là où il faut essayer de grandir, là où l'on perd son innocence, où il faut se faire une place à tout prix. N'importe quel prix. Les mondes et les époques se mêlent et se font échos. Aujourd'hui en France. Il y'a 300 ans en Nouvelle Orléan. Les pages se tournent et on essaie d'entrevoir un peu de tendresse, un espoir de rédemption, pourquoi pas un Happy End... Mais Morgane Caussarieu ne semble pas vouloir nous donner ce que l'on attend. Au final... tant mieux, non?
Certes, le livre est violent et un peu cru, mais dans une décennie où les ouvrages sur les vampires tous plus mièvres les uns que les autres s’enchaînent et se vendent par palette, ça fait un bien fou. Morgane Caussarieu, du haut de ses 26 ans apporte un souffle nouveau et dépoussière à coup de pied au cul le mythe du vampire! Hallelujah


Il est des livres qui marquent une vie, et suis certain que celui-ci va en faire partie! Il est déjà en haut du panier des 85 livres que j'ai lu cette année.

Vous l'avez tous compris: "Je suis ton ombre" est un Énorme Coup de Coeur pour nous deux. Alors, merde, FONCEZ !!
___________________________________________________________________________

Morgane Caussarieu - Je suis ton ombre - Éditions Mnémos - 280 pages

Repost 0
Published by Demosthène
commenter cet article
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 02:32
Ma rentrée litté et polar / partie 2 - Caroline

Côté litté...

"Son of a gun" de Justin St. Germain

Premier roman de Justin St Germain qui démarre son oeuvre par un roman autobiographique très émouvant ayant pour thème la mort de sa mère, femme qui a papillonné d'hommes en hommes durant toute sa vie, parfois au détriment de ses deux fils qui auraient aimé avoir une mère moins souvent amoureuse, s'enflammant moins pour des aventures sans lendemain ou presque et ne se mariant pas tous les quatre matins, bref une maman "normale".
Mais malgré le récit des aventures amoureuses très nombreuses de cette maman tout à la fois entière et passionnée, on sent bien que cette femme a réussi à donner beaucoup d'amour à ses deux fistons en se sacrifiant souvent pour eux quand même..
"Son of a gun" est un bel hommage à cette maman hors norme qui finira par être assassinée par son dernier amant et dont le fils cadet Justin, décidera quelques années après sa mort, de mener une enquête auprès de ses anciens compagnons pour essayer de mieux comprendre celle qu'il a toujours aimé aveuglément, sa mère.
Poignant, dérangeant, un superbe premier roman.

Sortie le 21 août 2014 aux Presses de la Cité - 324 pages - 20 euros

http://www.pressesdelacite.com/site/son_of_a_gun_&100&9782258105461.html

"Goat mountain" de David Vann

Après son inédit "Dernier jour sur terre", David Vann nous offre un nouveau roman dont l'histoire tourne encore et toujours autour des armes, thème qui lui tient à coeur, le fascine et le terrorise en même temps.
Restant comme souvent dans un univers uniquement masculin, il nous livre ici l'histoire de trois hommes et d'un jeune garçon de 11 ans (grand-père, père, fils et ami de toujours) qui, partis pour une partie de chasse, se retrouvent avec le cadavre d'un braconnier sur les bras.
Que faire du corps ? Quoi décider ? Qui doit décider ? Comment ces quatre personnages vont pouvoir poursuivre leur périple alors qu'ils ne souhaitent pas gérer la situation de la même manière ?
Comme toujours, la mort rôde dans l'univers de David Vann, lui-même ayant une histoire familiale tragique qui a marqué sa vie et son destin d'écrivain.
Un conte philosophique et religieux éprouvant dont vous ne sortirez pas indemne, si tant est qu'on puisse sortir indemne d'un seul des romans de David Vann !

Sortie le 15 septembre 2014 chez Gallmeister éditions - 256 pages - 23 euros

http://www.gallmeister.fr/livres/fiche/118/vann-david-goat-mountain

"Le grand ménage du tueur à gages" de Hallgrimur Helgason

Les lecteurs français ont découvert l'auteur Islandais Hallgrimur Helgason il y a quelques mois avec le très original "La femme à 1000°".
Une nouvelle bonne surprise que ce "Grand ménage du tueur à gages", qui allie humour, originalité, cocasserie, truculence, j'en passe et des meilleures, bref je suis conquise !
L'histoire rocambolesque d'un tueur à gages obligé de fuir vers l'Islande et de se faire passer pour un prêcheur invité dans une famille très croyante et très pratiquante mais qui va se révéler très surprenante dès lors que la supercherie va être révélée.
Ce roman espiègle m'a fait penser au délicieux Fakir de Romain Puertolas car il y a de la tendresse dans ce livre, de l'amour et beaucoup de dérision.
Bref, vous hésitiez ? N'hésitez-plus !

Sortie le 2 octobre 2014 aux Presses de la Cité - 313 pages - 21,50 euros

Côté polar...

"300 mots" de Richard Montanari

Dommage que le titre corresponde si peu au contenu de l'histoire !

Une bande d'anciens amis de fac voient leurs jours compter et se font supprimer les uns à la suite des autres. Que s'est-il passé vingt ans plus tôt qui nécessite une telle soif de vengeance ?

Un journaliste en quête de reconnaissance mène l' enquête et mets les pieds où il ne faut pas, se mettant lui-même en danger.

Beaucoup aimé ce nouveau Montanari, et même si l'intrigue est loin d'être originale, j'adore néanmoins ce genre d'histoire où la vengeance est un plat qui se mange froid et pour le coup, jusqu'à la dernière page, l'auteur déroule parfaitement sa trame.

Et surtout j'aime ce genre de fin avec les toutes dernières lignes qui donnent envie de tout casser !

Sortie le 14 août 2014 au Cherche-Midi éditions - 394 pages - 14,99 euros

http://www.cherche-midi.com/theme/300_mots-Richard_MONTANARI_-9782749129433.html

"La fille au coeur mécanique" de Peter Swanson

Très bonne surprise que ce thriller psychologique de Peter Swanson.
Liana, jeune femme perturbée a changé plusieurs fois d'identité au cours de sa vie et a disparu souvent, laissant derrière elle beaucoup de questions, de problèmes, voire bien pire... pourquoi ? Quels secrets cache-t'elle ?
George, son premier amour, la recroise par hasard dans un bar, 20 ans après leur idylle à la fac.
Elle va de nouveau l'ensorceler et lui demander de lui rendre un service... mais meurtre et manipulation vont être de nouveau au rendez-vous.
George, seul personne qui l'aura croisée sous toutes ses identités et de nouveau amoureux transi, se sortira-t'il de son piège infernal et mortel ?
Thriller efficace, de très bonnes idées, en l'occurrence le personnage trouble et torturé qu'est Liana, laissez-vous envoûter et manipuler par cette fille au coeur mécanique sans plus attendre !

Sortie le 10 septembre 2014 aux éditions Calmann-Lévy - 288 pages - 19,50 euros

http://calmann-levy.fr/livres/la-fille-au-coeur-mecanique/

"Cadavre 19" de Belinda Bauer

Un sujet original : un étudiant en anatomie atteint d'autisme (syndrome d'Asperger) travaille sur un corps pendant plusieurs semaines. Lui et d'autres étudiants le dissèquent et doivent trouver la manière dont l'homme est mort.
Seulement voilà, Patrick, de part son trouble, aime que les choses s'emboîtent et soient logiques et la cause du décès de cet homme, ne l'est pas pour lui.
Seul contre tous, et ne percevant pas le danger, il va mettre les pieds où il ne faut pas et s'attirer des ennuis qui pourraient lui être fatals...
Entre les tables de dissection et le service de gens dans le coma, l'auteur nous balade dans un univers sombre où la mort est partout, qu'elle soit donnée ou prise.
Un thriller implacable, où le lecteur n'a pas une minute de répit pour reprendre son souffle tant l'intrigue est menée à tambour battant et où suspens et rebondissements tiennent en haleine tout du long.
Un polar sanglant ayant pour héros un personnage atypique de part sa différence, un polar réussi... bref, un des polars de la rentrée à ne pas manquer !

Sortie le 11 septembre chez Fleuve Noir éditions - 379 pages - 21,90 euros

Caroline-Crâneusoline

Repost 0
Published by Caroline
commenter cet article
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 11:49
Ma rentrée litté 2014 - Démosthène

"La fille au coeur mécanique" - Peter Swanson
George Foss croise dans un bar Liana Decter, son premier amour. Cette mystérieuse femme lui demande un service: rendre de l'argent à un homme qu'elle a trompé et volé. Il accepte, mais comprend vite qu'il va au-devant de graves problèmes...
Premier roman de cette rentrée 2014 et première déception. Le roman démarre pourtant bien, mais s'essouffle très vite. La trame devient des plus classiques et les surprises ne sont pas au rendez-vous. La fin est convenue. Bref, je zappe.
Sortie chez Calmann-Levy le 10/09/2014 - 280 pages

"Bird Box" - Josh Malerman
Malorie et ses deux enfants sont barricadés chez eux. Dehors, il y a un danger terrible. Ils ne peuvent sortir que les yeux bandés pour rester en vie. Si vous regarder les "créatures", vous sombrez dans la folie et mourrez. Mais le temps est compté, alors Malorie décide de réveiller ses enfants afin de partir à la recherche d'une hypothétique colonie de survivants.
Thriller survivaliste? Roman Fantastique? Oui c'est un peu des deux. Un premier roman très réussi. Le premier chapitre m'a fait un peu peur. L'idée de suivre cette femme et ses deux enfants aux yeux bandés sur une rivière pendant presque 400 pages n'était pas des plus réjouissante. Mais l'auteur a trouvé LA parade idéale: alterner entre la fuite de cette femme aujourd'hui et... ce qu'il se passe 4 ans plus tôt au moment où tout se déclenche. La tension est particulièrement palpable au long du récit et l'avant dernier chapitre est une monstruosité de tension à lui tout seul. Le fait de ne jamais voir les "créatures" rend la chose encore plus terrifiante puisque c'est le lecteur lui-même qui se l'imagine à sa façon.
Sortie chez Calamn-Levy le 17/09/2014 - 372 pages

"L'innocence" - Brian Deleeuw
Il a 6 ans, il s'appelle Luke Nightingale et rencontre Daniek. Cette amitié ne ressemble à aucune autre. Exigeant et exclusif, Daniel s'emploie à faire le vide autour de Luke et semble se nourrir de son malheur. Douze ans plus tard, alors que l'enfant a réussi à se défaire du manipulateur et qu'il rentre à l'université, Daniel est de retour.
Rien.... c'est à peu près ce que je pense de ce livre. Rien. Il ne m'a pas fait vibrer, je n'ai pas eu peur, je n'ai pas eu d'empathie pour le personnage. Pas d'intérêt pour l'histoire. Rien, vraiment. Déception, là aussi.
Sortie chez Super 8 Éditions le 18/09/2014 - 299 pages


"Déchirés" - Peter Stenson
Accro à la méthamphétamine, Chase Daniels, ne s'inquiète pas vraiment lorsqu'il voit une fillette déchiqueter un rottweiler. Il devrait, parce que cette scène est une des caractéristiques de ce qu'est devenu le monde : les rues grouillent de zombies. Au milieu de ce chaos, Chase souhaite fuir son addiction, retrouver la femme de sa vie et la sauver.
Est-il nécessaire de reparler de ce livre ici?? Hein... oui, vous le savez déjà. C'est un gros gros coup de coeur! Un livre trash à l'humour noir décapant. Je vous mets ma chronique complète juste !
Sortie chez Super 8 Éditions le 28/08/2014 - 315 pages

"La malédiction du Norfolk" - Karen Maitland
Le pape Innocent III, opposé au roi Jean, interdit les sacrements de les offices comme les confessions, les mariages et l'extrême-onction. Les cimetière et les églises sont closes. Alors Elena, une jeune paysanne, devient "mangeur de péchés" et doit prendre sur sa conscience les péchés non expiés des mourants. Très vite, elle est accusé de meurtre et débute sa descente en enfer.
Troisième roman de Karen Maitland édité en France. ENFIN !! après plus de deux ans d'absence !!
La magie opère encre une fois. L'atmosphère, les personnages, les superstitions, les situations, l'écriture, les décors. Tout est encore une fois absolument parfait dans ce livre.
C'est envoûtant et magique. Une vraie plongée dans l'Angleterre du moyen âge.
Vite un quatrième roman !!
Sortie chez Sonatine le 18/09/2014 - 642 pages


"Pétronille" - Amélie Nothomb
A Paris, lors d'une séance de dédicaces pour son dernier roman, la narratrice, une romancière Belge de 30 ans rencontre Pétronille Fanto, une de ses fidèles lectrices avec qui elle a entrepris une correspondance peu de temps auparavant. Quelques années plus tard, c'est au tour de Pétronille de publier son premier roman. Débute une relation d'amitié entre les deux jeunes femmes.
Nothomb et moi c'est une longue histoire d'amour. Un je t'aime moi non plus. Depuis quelques années je n'aime plus ses derniers romans. Toujours fades, prévisibles et des fins bâclées. Cette année... surprise! Je l'aime ce livre et l'humour est à l'honneur. Frais et pétillant comme une coupette de champagne.
Sortie chez Albin Michel le 20/08/2014 -169 pages


La rentée ne fait que commencer. On vous parle du reste, tout bientôt !
Démosthène.

Repost 0
Published by Demosthène
commenter cet article
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 14:18
Ma rentrée litté et polar - Caroline

Côté litté...

"En ce lieu enchanté" de Rene Denfeld

Découvrez ce très beau roman à la frontière entre philosophie et poésie qui se passe entre les barreaux d'une prison dans le couloir des condamnés à mort. Deux prisonniers racontent leur quotidien avant de recevoir leur injection. Une femme et un prêtre les accompagnent dans la dernière ligne droite avant leur mort...

Sortie le 21 août 2014 chez Fleuve éditions - 18,50 euros

"Big Brother" de Lionel Shriver

Moins fort qu' "Il faut que je vous parle de Kevin" (mais en même temps, comment frapper plus fort ?) ...ce Big Brother vous plonge dans le défi d'un homme, à savoir perdre 100 kilos en une année. Ce Big Brother coaché par sa frangine, va aller au bout de lui-même pendant cette année de privation et de souffrance. Parce que c'est Lionel Shriver, la fin va vous assommer, forcément. Un grand, un beau livre.

Sortie le 21 août 2014 chez Belfond - 22,50 euros

http://www.belfond.fr/site/big_brother_&100&9782714456274.html

"Dernier jour sur terre" de David Vann

David Vann s'improvise "journaliste" et tente une introspection entre sa propre vie de jeune garçon fasciné par les armes quand il était petit et un tueur de masse qui a tué dans un lycée en 2008. Aurait-il pu devenir ce tueur s'il n'était devenu écrivain ? Sur un sujet déjà vu, l'écriture de David Vann fait toute la différence.

Sortie le 4 septembre 2014 chez Gallmeister éditions - 10,50 euros

http://www.gallmeister.fr/livres/fiche/117/vann-david-dernier-jour-sur-terre

Côté polar...

"Damnés" de Chuck Palahniuk

Sacré Chuck ! Un nouveau livre ovni complètement barré sur l'enfer et la damnation. Maddy Spencer, 13 ans, fille de deux gros pontes hollywoodiens plein aux as mais n'ayant pas le temps de s'occuper d'elle, la retrouvent morte après la cérémonie des Oscars où ils sont allés sans elle. Mais Maddy va découvrir que la vie en enfer est bien plus amusante et intéressante que ne l'était sa vie sur terre dans son internat suisse... Montant une petite armée en Enfer, elle part en croisade contre les tyrans décédés tels Hitler, Caligula... quitte à mettre l'équilibre de l'Enfer en péril. Un livre drôle, étonnant et insensé !

Sortie le 21 août 2014 chez Sonatine éditions - 17 euros

http://www.sonatine-editions.fr/livres/Damnes.asp

"Déchirés" de Peter Stenson

Un livre de zombies original, drôle et décapant !
Amis accros à la meth, vous avez de la chance, vous êtes les seuls survivants de l'extinction de la race humaine transformée en zombies ! Chase Daniels, profession looser, son pote, son ex et tous les camés du coin vont tenter de survivre grâce à la drogue et à quelques armes à une armée de zombies qui les ont envahis.

Sortie le 28 août 2014 chez Super 8 éditions - 21 euros

http://www.super8-editions.fr

"Deep winter" de Samuel W.Gailey

Premier roman noir très réussi que ce "Deep winter". Danny, homme devenu simplet et orphelin suite à un drame durant son enfance, est accusé à tort du meurtre d'une jeune serveuse, qui était sa seule amie dans la petite ville où il habite. Réputé gentil et ne pouvant faire de mal à une mouche, le doute d'installe, sauf que qui croire, lui ou un officier des forces de l'ordre machiavélique ? Très bien écrit et très efficace, une nouvelle découverte signée Gallmeister.

Sortie le 28 août 2014 chez Gallmeister éditions - 23,40 euros

http://www.gallmeister.fr/livres/fiche/116/gailey-samuel-deep-winter

"L'innocence" de Brian Deleeuw

L'histoire : Luke, vit avec sa mère très instable et Daniel, son ami imaginaire un peu maléfique (mais on aurait tellement aimé qu'il le soit encore plus) depuis ses 5 ans. Aujourd'hui, il en a 18. Sa mère se prend pour sa propre mère à elle et Luke est séparé de tous les amis qu'il a, par Daniel, jaloux. Voilà, c'est bien écrit, ça aurait pu être tellement plus que le résultat final, un peu déçue donc, que cette bonne idée de l'ami imaginaire ne soit pas partie plus en live que ça. Mais bon, je dois être trop avide de sang et de meurtres et là, je ne suis pas rassasiée...

Sortie en septembre 2014 chez Super 8 éditions - 20 euros

http://www.super8-editions.fr/#innocence

"Angor" de Franck Thilliez

Grosse claque ! Mon premier Sharko ! J'ai été totalement embarquée dans cette histoire de fous, cette histoire innommable, cette histoire de trafic d'organes. Camille, gendarme dans le Nord, rejette son nouveau coeur. Sharko, lui s'embarque sur une enquête de trafic humain après avoir retrouvé 12 corps de femmes roms mutilés et découpés. Lucie, maman au foyer, trépigne à la maison, et va reprendre du service plus tôt que prévu. Franck Thillliez nous fait voyager en France, en Espagne et en Argentine dans ce thriller à 100 à l'heure où l'horreur est à chaque coin de page ! Je n'en dis pas plus... ce livre est une tuerie !

Sortie le 9 octobre 2014 chez Fleuve Noir éditions

Caroline - Crâneusoline
Repost 0
Published by Caroline
commenter cet article